Deux-pièces-cuisine

Les travaux dans la grande grange ont bien avancé : le rez de chaussée est entièrement doublé et les cloisons ont été montées pour définir les différents espaces.

Au premier jour du chantier, le plaquiste (pas le même que celui qui a fait le faux-plafond de la cuisine) a récupéré un espace nu, avec les fenêtres, quelques tuyaux de plomberie et la structure en bois massif destinée à soutenir l’étage.

Le plaquiste a d’abord fait les faux-plafonds (j’ai choisi de cacher le bois pour un look plus sobre et intemporel – et ça arrangeait le plombier et l’électricien pour faire passer différents tuyaux et gaines). Il travaille seul, à l’aide d’un niveau laser, d’un lève-plaque et de règles en alu qu’il visse directement dans les lambourdes pour garder l’horizontale.

La suite est simple (à écrire !) : vissage des rails dans les poutres et sur les murs périphériques puis vissage des plaques dans les rails. Cette étape des faux-plafonds a été relativement rapide (en une grosse journée, c’était réglé).

Le plaquiste a tout de suite enchaîné avec les murs extérieurs (sur 3 côtés, on ne va pas cacher le beau mur en pierres apparentes !), en plaçant ses rails tous les 60 centimètres et en doublant avec de la laine de bois (épaisseur 10 cm).

L’électricien a travaillé en simultané pour placer ses gaines et les sorties pour les luminaires, les prises et les interrupteurs ainsi que pour le compteur électrique (il se trouvera sous le futur escalier).

Une fois que tout le pourtour de la pièce a été doublé, le plaquiste a ensuite monté ses cloisons en brique isolante (les joints sont de couleurs différentes car les briques ont des épaisseurs différentes). Puis il a fait ses bandes entre les plaques de placo et aux angles.

Du coup, ça définit bien les espaces du rez-de-chaussée : la chambre derrière la cloison à gauche, la salle de bain à droite, le coin cuisine et la salle à manger sous la mezzanine et le salon sous la grande hauteur sous plafond.

En images donc … le futur coin cuisine :

… depuis la cage d’escalier vers la cuisine :

… et la vue depuis la fenêtre de la cuisine vers la maison :

La salle à manger sous la mezzanine, le coin salon et la cage d’escalier :

La chambre du bas (accessible aux personnes handicapées) :

(Le placard à gauche contiendra le ballon d’eau chaude)

La salle d’eau attenante :

(Le plan de toilette sera à droite le long du mur en brique)

(La douche à l’italienne sera dans le coin à gauche, les toilettes suspendues à droite)

La vue depuis la salle d’eau vers la chambre :

(A gauche, il y aura un lave-linge dans le placard)

 

Les travaux avancent bien en ce moment. Avant les congés de Noël, j’espère que les portes et le triplis du plancher de l’étage seront posés (il y a quelques bricoles de plomberie à faire d’abord avant de fixer définitivement les dalles du plancher). Ça permettra au plaquiste de finir ses cloisons (il lui faut faire les impostes au-dessus des portes, enduire les briques et faire encore deux passes sur les bandes de placo). Il pourra ensuite passer eu doublage de l’étage et laisser la place aux carreleurs pour couler la chape mince en liège au rez-de-chaussée.

 

Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! A bientôt !

 

Si vous appréciez ce blog, n’oubliez pas de voter pour Carrément Marteau au concours « Blog déco 2012″ de Marie Claire Maison ICI.

 

Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>