Les toilettes du haut

Les toilettes du haut sont à gauche en arrivant en haut de l’escalier, après un petit sas qui dessert aussi la salle de bain. Quand on est arrivés dans la maison, on pouvait voir que ces toilettes avaient été récemment rénovés (cuvette avec chasse d’eau intégrée dans le mur, carrelage récent).

Côté déco, en revanche, rien ne nous plaisait : le carrelage Astérix et Obélix était bien trop enfantin et la couleur jaune soleil était, comment dire, bien trop jaune soleil.

Un beau week-end de septembre, je me suis dit que c’était le bon moment pour m’attaquer aux toilettes du haut et rendre à ces lieux le potentiel déco qu’ils méritaient.

Le plan : peinture ivoire sur le haut des murs, sous-couche spécial carrelage sur la faïence puis peinture bleu baltique, vinyle anthracite sur le sol, déco noir, argent et métal brossé avec quelques touches de couleur.

Tout a bien commencé avec la peinture ivoire. Trois couches ont quand même été nécessaires pour se débarrasser du jaune soleil, sur les murs et le plafond.

Puis vinrent les catastrophes en série. Le week-end que j’avais choisi pour travailler était particulièrement chaud. Et la chaleur n’est pas l’amie de la peinture.

Je vous fais la version courte : sous-couche, bleu baltique qui n’accroche pas, décapage, peinture rouge en aérosol (probablement la pire décision déco que l’on ait prise depuis qu’on est dans cette maison), peinture glycéro blanche puis bleu glacier.

Quand j’ai réussi à avoir une peinture lisse et solide, j’ai pu aller plus avant dans la déco : sol en dalles autocollantes, luminaire et objets divers noir, argent/métal brossé et bariolé.

C’est la première pièce achevée de la maison.

2 thoughts on “Les toilettes du haut

  1. deux petites questions toutes bêtes, Ariane, est ce que la peinture sur la sous couche carrelage a bien tenue dans le temps, et, est ce une solution que tu préconises pour « changer  » le carrelage sans faire de grosses dépenses? merci de ta réponse, bon lundi

    • Vu que j’ai raté la première tentative « traditionnelle » (sous-couche adaptée au carrelage + peinture) en raison d’un travail réalisé alors qu’il faisait trop chaud, j’ai peint directement sur le carrelage avec de la peinture glycéro. ça tient bien ! le seul truc que je ferais différemment, ça serait d’utiliser un rouleau en mousse, car le rouleau que j’ai pris a laissé de petites fibres dans la peinture. pour le coût, oui, peindre est une solution que je préconise pour réactualiser un carrelage. pour ces toilettes, ça m’a coûté moins de 50 euros de peinture « définitive » (sans compter les ratés du début).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>