Se mettre au vert

Ça y est, les trois chambres du gîte sont enfin terminées … après 8 mois de dur labeur, j’ai mis un terme à l’aménagement et à la décoration de ces trois pièces maîtresses du Clos Lafayette : la chambre verte, ou chambre Adèle, au rez-de-chaussée ; la chambre taupe et la chambre anis, ou suite Eugénie, au premier étage. Je les ai appelées ainsi du nom de deux des mes arrières-grands-mères.

Gros plan sur la chambre verte, donc, dite chambre Adèle et aménagée au rez-de-chaussée du gîte. J’ai articulé la déco autour de couleurs que l’on retrouve un peu partout dans le gîte (blanc, ivoire, gris moyen, gris anthracite, marron foncé, bois naturel) associées à un vert assez intense et très lumineux appliqué sur le mur de la tête de lit.

Pour que les hôtes rangent leurs affaires, j’ai relocalisé la commode de la chambre de Margaux (et que je traîne depuis mes années d’étudiante à Marseille). Je l’avais peinte en blanc et j’avais changé les boutons pour un modèle en laiton et céramique quand on avait emménagé à Pouzol.

Pour les accessoires de la chambre, j’ai choisi des images d’herbiers, des rideaux verts assortis au mur d’accent et un valet blanc dont j’ai repeint le haut en gris. Enfin, j’ai acheté la lampe chez Fly, à Clermont et le petit cadre au-dessus du radiateur chez Casa (au moment de liquidations avant travaux ou avant fermeture).

Les housses de protection des matelas, des oreillers et du traversin, les draps, taies d’oreiller, drap-housse et housse de couette, la couverture et la couette ainsi que les descentes de lit ont été achetés à La Redoute pendant les soldes d’hiver (donc hyper méga-soldés).

J’ai accroché les cadres herbiers assez haut pour que les hôtes puissent s’asseoir dans leur lit et s’adosser au mur sans avoir un cadre qui leur chatouille le haut du crâne.

Cette chambre donne directement sur sa salle d’eau, qui est presque finie. Il ne reste qu’à installer la machine à laver le linge et la barre des WC.

Pour conclure en beauté, quelques avant/après pas piqués des vers qui montrent qu’on a fait un looooong chemin dans cette grange désormais – quasiment – transformée en gîte.

Contrechamps vers la porte du chauffe-eau.

Vue de la chambre depuis la salle de bain adjacente.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! 


4 thoughts on “Se mettre au vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>