Une pompe aux pommes

J’ai posté cet été quelques photos de pompes aux pommes en pièces détachées et, devant l’enthousiasme populaire, j’ai bricolé un post afin de vous expliquer ma méthode – qui n’a rien de révolutionnaire.

La pompe aux pommes est un dessert typiquement auvergnat, et j’en ai proposé à mes hôtes à de nombreuses reprises ces derniers mois.

Les photos ont été prises lors de la préparation de plusieurs pompes, que j’ai réalisées avec des variétés de pommes différentes mais le principe de base est le même : des pommes, de la pâte brisée et un grand plat à tarte.

 

Pour la pâte brisée :

500 g de farine

1 cs de sel

250 g de beurre

 

Pour la garniture :

6 à 8 pommes qui se tiennent à la cuisson (Canada ou Chantecler)

50 g de beurre

100 g de sucre en poudre

Un jaune d’oeuf

 

1. Faire une pâte brisée, en mélangeant la farine, le sel et le beurre tempéré. Ajouter quelques cuillerées d’eau froide pour obtenir une pâte homogène. Réserver au frais.

2. Détailler les pommes en petits cubes. Il ne faut pas hésiter à en mettre beaucoup car elles réduisent énormément à la cuisson. Pour mon plat de 28 cm de diamètre, j’utilise 6 grosses pommes Canada, par exemple.

3. Quand vous avez découpé toutes les pommes, ressortir la pâte et abaisser deux cercles (l’un un peu plus grand que l’autre, pour faire un rebord).

4. Mettre le plus grand des cercles dans le fond du moule à tarte et remplir de cubes de pommes. Parsemer de beurre coupé en morceaux et saupoudrer de sucre en poudre.

5. Recouvrir du cercle de pâte plus petit et soudez bien les bords. Badigeonner la surface avec le jaune d’oeuf. Il est également préférable de ménager une cheminée au centre de la pompe (même si je ne l’ai pas fait sur la pompe photographiée plus bas).

6. Préchauffer le four à 180 °C et faire cuire la pompe 40 à 50 minutes (je recommande de mettre une feuille d’alu sous le moule dans le four car du jus peut s’écouler pendant la cuisson et brûler au contact de la surface).

7. Déguster ! C’est très bon nature, mais rien ne vous empêche d’agrémenter votre part avec de la glace à la vanille, de la Chantilly ou de la crème épaisse. On peut aussi mettre de la cannelle, des raisins secs ou d’autres fruits. Certaines recettes proposent de réaliser la pompe avec de la pâte feuilletée ou des pommes préalablement caramélisées (trop sucrées à mon goût).

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

 

2 thoughts on “Une pompe aux pommes

  1. j’essaie ce WE! avec nos dernières pommes (cette année n’était pas une année à pommes, dommage..) la recette a l’air sacrément bonne, je t’en donnerai des nouvelles! merci
    bonne fin de semaine, bises bretonnes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>