Un gâteau au chocolat

Un jour, j’ai publié cette photo et je n’ai jamais eu autant de commentaires sur la page Facebook du blog. Tout le monde souhaitait la recette de ce trésor mais j’avais bien précisé que je voulais la modifier un peu avant de la partager.

A la base, c’est une recette que j’ai trouvée sur le blog de Mercotte, en tapant « je veux faire un gâteau au chocolat » sur Google. Intitulée « La Tendresse », la promesse était bonne.

J’ai donc rassemblé :

190 g d’amandes en poudre

150 g de sucre

4 oeufs

100 g de beurre

2 cuillerées à soupe de Maïzena

70 g de chocolat noir

1 cuillerée à soupe de cacao

Et j’ai presque suivi la recette de Mercotte-qui-l’avait-déjà-adaptée-de-Stéphane-Glacier puisque j’ai, de mon côté, séparé les jaunes des blancs d’oeuf. J’ai battu ces derniers en neige puis je les ai incorporés à l’appareil en fin de préparation.

Cuisson : 45 minutes à 165 degrés.

Après cuisson du gâteau et total refroidissement, j’ai fait fondre au bain-marie :

100 g de chocolat pâtisser

50 g de beurre

Dans la première version, il y avait aussi du sucre glace mais j’aime moins.

J’ai recouvert mon gâteau de ce délicieux chocolat fondu (en prenant soin de poser mon gâteau sur une grille, elle-même posée sur une feuille de papier alu pour éventuellement récupérer le chocolat).

Astuce : prévoyez les ustensiles pour soulever le gâteau et le poser sur son plat de service AVANT de le recouvrir de chocolat …. ça évitera bien des déconvenues).

J’ai trouvé quelques amandes effilées dans mon placard à pâtisserie et j’ai improvisé une déco florale du plus bel effet …

Ce gâteau est une tuerie cosmique. Rien que ça. Vous m’en direz des nouvelles.

BONUS

J’ai servi ce gâteau il y a quelques semaines lors d’un brunch entre amis. Nous étions une dizaine et les victuailles étaient variées.

J’avais fait des English muffins maison, en utilisant simplement un paquet de préparation acheté au rayon farine de mon supermarché. C’est assez facile à faire mais un peu long (il faut pétrir la pâte, laisser pousser, façonner les pâtons, re-laisser pousser, puis les cuire doucement à la poêle une vingtaine de minutes chacun).

Astuce : comme les muffins sont taillés à l’emporte-pièce, il reste des « chutes » de pâte que l’on ne peut pas réutiliser. Je les ai gardées et façonnées en un boudin que j’ai placé dans un moule et que j’ai fait cuire avec le gâteau au chocolat. Un régal !

J’avais également prévu une salade de fruits frais (pommes, poires et grains de grenade) arrosée d’un trait de jus de citron et de cassonade. En boisson, une citronnade pétillante (Pago citron-citron vert et limonade, quartiers de citrons verts).

Astuce : en été, on peut placer les quartiers de citrons verts au congélateur. Ils servent alors de glaçons pour la citronnade !

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-moi sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément Marteau !

 

2 thoughts on “Un gâteau au chocolat

  1. merci du partage des recettes et « trucs et astuces » cuisine!
    je vais essayer le gâteau avant le 1er janvier, car après, régime (il y a bien 500 cal par part???)
    bon WE!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>