Un bon plan (de travail)

J’étais bloquée dans la cuisine. Martial était prêt à m’aider à porter, déplacer et fixer de grandes quantités de matériaux mais j’en étais arrivée à un point du chantier où la confiance que j’avais dans mes capacités de bricolage était proche de zéro.

Il fallait finir de poser le plan de travail entre les deux fenêtres, sur le lave-vaisselle et le meuble évier. Je ne savais pas par quel côté commencer. J’étais un peu à l’ouest.

De passage en Auvergne, ma soeur Mathilde et mon beau-frère Julien m’ont proposé de m’aider à poser ce plan de travail, pour booster les travaux de la cuisine et me remettre un peu sur les rails. J’avais déjà préparé les tasseaux, j’avais du plan à carreler en quantité suffisante, les vis et les outils. Il n’y avait qu’à se lancer. Ce que l’on a fait.

Après avoir mesuré la longueur nécessaire pour couvrir le lave vaisselle et le meuble évier, on a coupé dans le plan de travail à carreler. On a mis le tout d’équerre et on a vissé le plan de travail dans le meuble évier et sur un morceau de tasseau placé entre le lave-vaisselle et le grand meuble adjacent.

Julien a ensuite dessiné le gabarit de l’évier et découpé la forme à la scie sauteuse pour y insérer la cuve. Il a aussi percé un trou pour le robinet, en prenant soin de le centrer par rapport à l’évier.

Nous avons ensuite découpé deux morceaux de plan à carreler pour les fixer devant les fenêtres, sur des tasseaux que j’avais déjà taillés et partiellement fixés. Une dernière bande entre le meuble évier et le meuble épicerie pour finir de masquer la tuyauterie et le tour était joué.

Devant la fenêtre de gauche, on a installé un plan moins profond, pour pouvoir l’ouvrir et la fermer sans difficulté. Je pense bricoler une sorte de console sur roulette devant pour ne pas perdre de surface de travail. J’ai refermé avec un morceau de MDF coupé aux dimensions exactes que je pourrai retirer facilement pour accéder aux tuyaux derrière.

Et voilà le plan de travail fini (et déjà en activité) ! C’est une bonne chose de faite et ça m’a reboostée pour la suite. Et quelle suite…

A faire dans la cuisine :

- finir le meuble de l’évier,

- finir d’installer le plan de travail,

- installer les baguettes sur le pourtour des plans de travail,

- mettre le béton ciré sur les plans de travail,

- finir les enduits, poncer et sous-coucher les murs,

- mettre du mastic dans les interstices, poncer, lessiver et sous-coucher les boiseries,

- peindre les boiseries en blanc satiné,

- poncer et lessiver les meubles de cuisine,

- sous-coucher et peindre les meubles du cuisine,

- peindre les murs,

- peindre la porte de la buanderie en noir à tableau, changer la poignée,

- changer les poignées des portes et des tiroirs,

- installer une crédence sur le mur Est et un parement en brique sur le mur Nord,

- installer les lustres,

- aménager et décorer.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-moi sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément Marteau !


2 thoughts on “Un bon plan (de travail)

  1. je t’avais laissé un commentaire en lisant ce billet, (oups il a disparu) je t’écrivais que j’avais hâte à voir ton plan de travail en béton ciré! beau boulot! bonne fin de semaine

    • Merci Catherine ! Moi aussi, j’ai hâte… je m’y suis remise ce matin. A suivre, donc ! Bonne fin de semaine à toi aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>