Le meuble du coin

Notre dernière incursion dans la cuisine avait permis de bénéficier d’une leçon particulière de fabrication de tiroirs pour le meuble situé à gauche de la cuisinière.

Pour les façades des tiroirs, j’avais récupéré les faux tiroirs de l’arrière du meuble bar de l’ancienne configuration de la cuisine. La partie gauche disposait d’une porte battante avec sa charnière. La partie droite n’avait pas de porte. Qu’à cela ne tienne. Ce meuble-là n’avait plus besoin de sa porte.

Quelques vis à bois plus tard, quelques trous pour fixer la porte de droite à son montant, et zou ! Des façades de tiroirs et des portes au carré.

Pour manipuler les tiroirs tranquillement, j’ai décidé d’installer les poignées définitives. Des modèles tout simples achetés chez Leroy Merlin environ 2€ pièce.

Pour les fixer, j’ai déterminé leur emplacement en marquant le milieu (trait horizontal) et en dessinant les verticales sur lesquelles je devais positionner les extrémités des poignées.

Un coup de chiffon sur les portes et c’était fini. Enfin, le meuble. Joli résultat.

A faire dans la cuisine :

- finir le meuble de l’évier,

- finir d’installer le plan de travail,

- finir les enduits, poncer et sous-coucher les murs,

- mettre du mastic dans les interstices, poncer, lessiver et sous-coucher les boiseries,

- peindre les boiseries en blanc satiné,

- installer les baguettes sur le pourtour des plans de travail,

- mettre le béton ciré sur les plans de travail,

- poncer et lessiver les meubles de cuisine,

- sous-coucher et peindre les meubles du cuisine,

- peindre les murs,

- peindre la porte de la buanderie en noir à tableau, changer la poignée,

- changer les poignées des portes et des tiroirs,

- installer une crédence sur le mur est et un parement en brique sur le mur nord,

- installer les lustres,

- aménager et décorer.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-moi sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément Marteau !


Palmarès 2012

On vient de refermer le rideau sur 2012, c’est donc l’heure de dresser un palmarès informel (et totalement subjectif) des réalisations de l’année écoulée. Les interventions ont eu lieu sur plusieurs fronts : la salle de bain, la cuisine et les toilettes du bas, sans oublier le jardin. On a fait de tout : enduit, peinture, carrelage, plantations, désherbage, taille de végétaux et manié tous les outils (pinceaux, rouleaux, burin, massette, ponceuse, visseuse, meuleuse, Dremel, carreleuse, détapisseuse, scie à onglet, tondeuse, louchet, binette …)

J’ai volontairement exclu la grange de ce palmarès car, pour l’instant, seuls des professionnels sont intervenus sur le chantier. Je suis sûre que 2013 ne sera pas en reste sur le front du grand gîte et de ses abords.

N’hésitez pas à mettre en commentaires vos projets préférés et à dresser votre propre top 3, top 5 ou top 10. C’est comme vous voulez !

Allez, hop ! C’est parti pour un décompte de nos projets préférés de l’année 2012.

 

10. Le fleurissement de la terrasse

Plus on passe de temps dans la maison et plus on réussit à tirer quelque chose des différents espaces autour de la terrasse. On a des jardinières, une plate-bande, des arbustes, une haie et différentes plantes en pot un peu partout.

Cette année, malgré la canicule, on est parvenu à rendre les abords immédiats de la maison très agréables pour les yeux sans se rendre esclave des plantations.

 

9. Le miroir de la salle de bain et la patère

Ces deux réalisations contribuent largement au confort de la salle de bain. Je les ai traitées de manière identique pour un rappel du noir patiné d’argent entre différents éléments de déco. Et puis comme ça, ça tranche vraiment avec l’armoire (voir n°7).

 

8. Le jardin d’aromates

Réalisé pendant les vacances de Pâques, ce petit jardin d’aromates a enchanté nos yeux (et nos papilles) pendant toute la belle saison. Thym, romarin, menthe et basilic ont été plantés dans des pots de différentes tailles et couleurs, dans un camaïeu de gris et de taupes, puis placés sur la table basse de la terrasse, sous la fenêtre de la cuisine.

 

7. Avoir fait pousser des tomates (et les avoir mangées !)

Deux photos et tout est dit ! Je suis super fière d’avoir réussi à faire pousser des tomates, de les avoir récoltées et mangées avec délice. On n’aurait pas pu nourrir un régiment avec mais c’est encourageant pour la suite (et pour un potager un peu plus ambitieux).

 

6. L’armoire bleue


Cette armoire a fait une entrée remarquée dans la salle de bain. Il faut dire qu’une première option s’était révélée décevante, ce qui nous a forcé à être créatifs pour trouver un plan B. Et quel plan B ! Elle apporte la juste dose de peps dans cette salle de bain somme toute relativement sobre  …

 

5. La couverture de Louise

En voilà une bien belle couverture pour une bien belle petite fille ! Même si je la lui ai offerte alors qu’elle avait – déjà – 8 mois, ce cadeau de naissance a eu beaucoup de succès (tellement que sa grande soeur Clémence s’en sert autant sinon plus …)

 

4. Ouvrir la cuisine

Quelle riche idée nous avons eue d’ouvrir la cuisine en cassant la cloison qui la séparait d’une salle de douche. Le flot de lumière qui entre dans cette pièce maintenant est incomparable ! Si on y ajoute la construction d’un faux-plafond avec spots intégrés, on a mis la cuisine sur de bons rails pour un relooking total en 2013.

 

Nous abordons maintenant le trio de tête dans ce palmarès 2012 des plus belles réalisations (classement totalement partial et complètement subjectif basé sur le vote de 2 personnes : Martial et moi). Roulement de tambours …

 

3. La création de Carrément marteau

Je suis très fière de ce blog ! J’ai beaucoup travaillé à son élaboration au printemps dernier pour le mettre sur pied et libérer son cousin lecloslafayette-overblog.com. J’ai acheté le nom de domaine « Le Clos Lafayette » pour un futur site Internet consacré aux gîtes. Je vais donc rapatrier toutes les archives vers Carrément marteau d’ici quelques semaines puis le faire disparaître pour ne pas créer d’homonymes sur le web.

 

2. Les toilettes du bas

Quelle transformation ! On est passé d’une pièce vétuste et moche à un p’tit coin bien aménagé et décoré avec soin. Si on n’avait pas autant de trucs à faire, on y passerait volontiers plus de temps … mais il y a du boulot pour tirer les autres pièces de la maison à ce niveau de décoration et de finitions.

 

1. La tablette de la salle de bain

C’est je crois ma plus belle réalisation de l’année 2012. Je suis hyper fière de cette tablette, je la trouve belle, bien intégrée dans le décor tout en étant robuste et très pratique. J’ai mis du temps à me lancer dans sa réalisation, sûrement par peur de l’échec, mais le résultat est la preuve qu’en se donnant un peu de mal, on arrive à ses fins !

 

Très belle année 2013 à tous ! Elle va très probablement être riche en aventures, aussi bien dans la maison que dans le grand gîte (et j’espère dans la chambre d’hôtes). Et tout cela sera à suivre ici, sur ce blog, en quasi direct du Clos Lafayette.

 

Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! A bientôt !

 

Si vous appréciez ce blog, n’oubliez pas de voter pour Carrément Marteau au concours « Blog déco 2012″ de Marie Claire Maison ICI.

 

Merci !

Ma liste à Papa Noël

Vous commencez à me connaître, maintenant. Vous savez que j’aime rêver toute éveillée et arranger artistiquement sur des planches d’inspiration (mes fameux mood-boards) ce qui me fait fantasmer (déco des toilettes du bas, base de la cuisine puis sa déco).

Puisqu’on est à moins de 10 jours des fêtes, je vais donc me plier à la tradition bloguesque de la liste de Noël idéale. Que du miel pour les yeux (et la peau), qui n’a aucun caractère obligatoire mais n’en reste pas moins à haut potentiel de plaisir.

Je n’ai été incitée par aucune des marques citées pour les mentionner dans cet article. 

1 – Un iPad. Qu’y a-t-il de plus à dire ? Photos, vidéos, applis en tous genres, cet outil techno est un must pour les jeunes femmes d’aujourd’hui (ça serait pas super pratique pour enregistrer les réservations du gîte, par exemple ?).

2 – Un plaid en cachemire. Pour la douceur au toucher et la chaleur incomparable. En revanche, je n’ai pas d’a priori sur la couleur, c’est à votre guise. Les 4 sont bien, non ?

3 – Des couverts intemporels. Ceux-là sont les Norway de Guy Degrenne : j’aime leur ligne chic et sobre, qui vont aussi bien avec de la vaisselle classique qu’avec des pièces design ou même fantaisie. Pas de couteaux dans cette ménagère pour moi, merci ! Car je voudrais bien pour aller avec …

4 – Des couteaux de Thiers. Achetons local, c’est tendance ! Ces couteaux sont signés par l’entreprise Goyon Chazeau, à Thiers donc, célèbre cité coutelière du Puy-de-Dôme. Pour leur style, j’ai choisi le modèle acrylique noir, mais il y a aussi des modèles très chic en acier brossé, en corne ou en bois d’olivier ou de genévrier.

5 et 6 – Un reflex et un zoom Nikon. Pour progresser dans mon équipement photographique, élever mon niveau de jeu tant pour mes photos personnelles que pour celles que je prends pour le blog. J’aimerais perfectionner mon art du portrait et progresser dans la macro (prise de photos de très gros plans ou de détails).

7 – Des assiettes à dessert. Celles-ci sont signées Anna Ehrner (via le site www.design-ikonik.com) et sont particulièrement jolies. Je suis un peu difficile concernant la vaisselle (et surtout les assiettes) : j’aime que ça soit blanc ou clair, sans ou avec peu de motifs car je préfère que la nourriture reste la vedette. La fantaisie peut intervenir avec le linge de table, les verres ou les accessoires (couverts, plats, coupelles, sucrier par exemple).

8 – Un sac en cuir rouge. J’ai vu ce « Simple bag » de Gérard Darel aux Galeries Lafayette l’autre jour. Il est beau ! Certaines personnes achèteraient des dizaines de paires de chaussures, d’autres collectionneraient les montres. Moi, c’est les sacs.

9 – Un anti-rides Dior. C’est un demi-rêve : j’en ai déjà un pot, que j’ai presque fini. Cette crème est très agréable à appliquer et fond sous les doigts directement sur la peau. Et j’ai presque pas de rides ! C’est bien la preuve que ça doit marcher …

10 – Un chariot tout-terrain. Pour tout trimballer dans le jardin, jardiner et déblayer les débris végétaux. Ce chariot me rappelle celui qu’on avait dans la famille américaine où j’étais jeune fille au pair dans les années 90. Je transportais les enfants dedans, les tirant pendant de longues balades dans le quartier.

 

Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! A bientôt !

 

Si vous appréciez ce blog, n’oubliez pas de voter pour Carrément Marteau au concours « Blog déco 2012″ de Marie Claire Maison ICI.

 

Merci !

Les cinq sens en éveil

Je viens de passer un été merveilleux au Clos Lafayette, entourée de ma famille et de mes amis, à bricoler, jardiner et à bloguer ici-même pour partager toutes nos aventures, petites et grandes, et pour faire de cette maison notre nid.

J’ai décidé de partager cinq petites choses que j’apprécie particulièrement dans la maison, cinq plaisirs du quotidien déclinés selon les cinq sens …

 

1. Manger ce que l’on a fait pousser … quel plaisir de passer de belles tomates bien rouges, mûries à point et disponibles directement dans la plate-bande

… à une belle salade, sel/poivre/huile d’olive et c’est tout. Un délice pour les yeux et les papilles, sans compter la satisfaction d’avoir fait pousser quelque chose de comestible dans son propre jardin et de pouvoir le savourer tranquillement !

Ça vaut aussi pour les aromates, menthe, thym, basilic ainsi que le romarin, qui a servi par exemple à donner du goût à l’huile de cuisson (avec du sel de Guérande et du poivre) avant de faire rissoler quelques pommes de terre …

2. Le panorama que l’on a depuis la petite fenêtre de la salle de bain, celle qui donne derrière la maison … une vue comme ça, j’en souhaite à tous mes amis … pas de risque que l’acera ne bouche le paysage, la fenêtre est suffisamment haute.

3. Se réveiller avec le chant des oiseaux … et jardiner au son des grillons … pas facile à prendre en photos mais vous comprenez ce que je veux dire …

4. Pouvoir faire sécher du linge dehors … j’adore ! Faire une lessive de draps et de housses de couette, les étendre et pouvoir les ramasser, les plier et les ranger dans la même après-midi, ça fait apprécier d’avoir un étendoir ! Et touchez le linge qui a séché au soleil, il est d’une douceur incroyable … En plus, c’est écolo (c’est une des raisons pour lesquelles on a choisi de ne pas avoir de sèche-linge, pour l’instant).

5. Avoir une chambre d’amis … et accueillir une foule d’amis, la famille, mon papa, mes soeurs, mes neveux et leur papa, une de mes tatas. Attendez, on a vu le goût, la vue, l’ouïe, le toucher … il manque l’odorat, non ? Ça veut dire que la chambre d’amis a une odeur particulière ? Ben oui …

… avoir une chambre d’amis bien remplie, ça sent bon les vacances, non ?

Si vous appréciez ce blog, n’oubliez pas de voter pour Carrément Marteau au concours « Blog déco 2012″ de Marie Claire Maison ICI.

 

Merci !