hebdorama #119

LUNDI 02.FEVRIER.2015 – Mon quartier.

 

MARDI 03.FEVRIER.2015 – Usage détourné de mon pupitre de chorale.

 

MERCREDI 04.FEVRIER.2015 – La mare de Pouzol, toujours aussi photogénique.

 

JEUDI 05.FEVRIER.2015 – Et voilà ce qui se passe quand on veut partir sans dégivrer son pare-brise. On échoue dans la plate-bande et on doit appeler à l’aide …

 

VENDREDI 06.FEVRIER.2015 – Le vent a sculpté cette vague de neige sur la terrasse.

 

SAMEDI 07.FEVRIER.2015 – Trop froid pour ses petites papattes.

 

DIMANCHE 08.FEVRIER.2015 – Le dégel laisse apparaître des traces graphiques.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-moi sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément Marteau !


Soupe courge/châtaignes

Tout a commencé par un dîner chez ma tante Marie-Claude, qui m’a servi une délicieuse soupe châtaignes/butternut. Cela s’est poursuivi par un mail de cette même tantine qui m’a envoyé le lien vers une recette du site Elle à Table.

Là où ça a un peu coincé, c’est que le jour où j’ai voulu faire cette soupe, il n’y avait pas de butternut dans le magasin où je suis allée. Je me suis donc rabattue sur de la courge muscade en me disant que ça irait bien comme ça (en me basant sur cette recette).

Pour cette soupe, il vous faut :

- 1 kg de courge/potiron coupé en cubes

- 200 g de châtaignes (en bocal ou sous vide)

- 2 petits oignons émincés (ou un gros)

- 1 litre d’eau

- de la crème fraîche.

1. Dans une cocotte, faire revenir les oignons dans un peu de beurre puis ajouter la courge, les châtaignes et l’eau. Laisser cuire jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

2. Une fois les légumes cuits, mixer pour faire une soupe bien lisse. Assaisonner selon son goût (sel, poivre, muscade). J’imagine qu’une version au curry pourrait être sympa aussi.

3. Verser dans un bol, mettre une cuillerée de crème fraîche et donner un tour de moulin à poivre. Servir avec une fine tranche de pain de campagne légèrement grillée.

C’était très bon mais peut-être pas aussi gourmand que la version avec le butternut. Il faudra donc que j’en refasse en suivant la recette à la lettre.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !