Rénovation de l’entrée : installer l’enfilade

Après avoir présenté la planche d’inspiration pour l’entrée, l’heure était venue de mettre le plan à exécution avec le meuble en enfilade. La recette choisie était simple : trois caissons blancs Metod de chez Ikea, format 80x80x40, des portes blanches et un habillage contrastant sur le dessus et les côtés (autrement appelés « joues »).

La priorité : débarrasser les affaires de l’entrée et faire de la place pour le futur meuble de 2,40 mètres de long sur 40 cm de profondeur. Nous savions déjà qu’il ne serait pas trop encombrant, car le meuble en bois placé sous le porte-manteau était lui-même plus profond que les 40 cm du meuble en enfilade.

En posant les caissons blancs par terre, Martial et moi avons déterminé le meilleur emplacement pour installer le meuble. Il faut en effet que la porte des toilettes (au fond du couloir) puissent être ouverte sans problème. Nous avons essayé de l’aligner avec le nez de la première marche : pas possible à cause de la prise de courant. Nous avons donc aligné le début du meuble avec la deuxième marche.

Une fois l’emplacement des meubles déterminé, nous avons marqué au crayon l’emplacement des fixations. Cette étape demande quatre bras, donc travailler en binôme est un impératif. Nous avons marqué les six points à percer (deux vis par caisson) puis nous avons commencé par accrocher le caisson du milieu.

Pour déterminer la hauteur des caissons, nous nous sommes simplement basés sur la hauteur de la plinthe. Une fois les trois caissons fixés au mur (au moyen de vis+chevilles pour tous types de mur achetées dans le commerce) et entre eux (au moyen des vis prévues à cet effet dans le paquet Ikea), nous avons habillé les joues et le haut du meuble en enfilade.

J’ai acheté des planches de mélaminé effet chêne grisé habituellement réservées à la construction de dressing et autres placards aménagés. Ce sont en effet les rares articles en 2,50 m de longueur disponibles en libre-service. Comme le sur-mesure est nettement plus cher, le choix était vite fait.

En planquant la planche au mur et en maintenant côté ouverture avec des serre-joints, il a suffi de quelques vis insérées par l’intérieur des caissons pour fixer les joues aux meubles blancs.

Une fois les deux joues en place, j’avais la longueur exacte de la tablette faisant office de plan de travail (trois meubles de 0,80 m plus deux épaisseurs de joue). Un trait de scie plus tard, la tablette était aux bonnes dimensions et fixée par des vis à bois sur le dessus de l’enfilade. Le résultat est très encourageant !

Le « gros-oeuvre » est terminé, il faut maintenant passer aux finitions : installer les portes et les poignées, poser du chant décoré sur la tranche de la tablette et mettre les tablettes à l’intérieur des caissons pour ranger le linge du gîte.

Affaire à suivre.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boîte très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément Marteau ! D’autres clichés sont visibles sur mon compte Instagram, pour faire le plein de photos prises sur le vif…

Rétro 2015

Ce n’est pas parce que je n’ai pas publié beaucoup d’articles cette année que ma vie n’a pas été remplie : le gîte a tourné à plein et mes activités de rédactrice free-lance ne se sont jamais aussi bien portées. Ceci expliquant cela, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour bricoler, et donc pour publier sur le blog.

Néanmoins, le passage à une nouvelle année est une bonne occasion de se tourner vers l’année écoulée et de dresser un bilan, tout ce qu’il y a de plus subjectif. J’ai bricolé ce bilan sous la forme de 12 événements représentatifs de mes activités de 2015.

 

JANVIER 2015 – Le gîte a reçu la visite des experts de Tourisme et Handicaps. Dans cette configuration, la cuisine est accessible à une personne en fauteuil roulant. Je peux donc l’aménager ainsi pour les personnes en faisant la demande. Le gîte sera labellisé en mars de la même année (accessible aux quatre familles de handicap).

 

FEVRIER 2015 – Quelques jours de froid et de neige sur les Combrailles. J’ai réussi à m’échouer dans la plate-bande avec la voiture et je n’ai dû mon salut qu’à l’intervention express d’une dépanneuse (moins d’une minute pour me sortir de là !).

 

MARS 2015 – Les travaux dans la cuisine avancent avec la reconfiguration du meuble situé dans l’angle nord-est de la pièce.

 

AVRIL 2015 – Le meuble télé du salon a pris une nouvelle dimension avec des portes blanches, simples et modernes. Après réflexion, nous avons décidé de ne pas mettre de poignées aux portes, pour garder une ligne sobre et sans fioritures.

 

MAI 2015 – Explosion du jardin, aussi bien dans le potager que sur les arbustes et dans les plates-bandes. La contemplation de l’emprise des saisons sur la végétation est pour moi un grand plaisir quand on possède un jardin. Le mois de mai est aussi le début de la saison des vides-greniers, une autre de mes passions.

 

JUIN 2015 – C’est Martial qui a trouvé la portée de quatre chatons, nés sous la véranda dans un tas d’herbes et de feuilles sèches. J’avais dans l’idée de les apprivoiser et de les donner sur le Bon Coin. Malheureusement, leur mère a deviné mes intentions et elle les a délocalisés le temps qu’ils deviennent autonomes – et restent complètement sauvages.

 

JUILLET 2015 – Mon filleul Adam est venu en vacances et m’a initiée aux joies de la pêche dans la Sioule. Vue la chaleur de l’été, je n’étais pas mécontente de me mettre au frais près d’une rivière. Nous avions emmené Guérande avec nous, qui n’était pas vraiment de cet avis… Du coup, Adam et moi avons pris la route de l’entraînement de l’ASM en duo, et le jeune homme a pu rencontrer quelques uns de ses joueurs préférés (Aurélien Rougerie).

 

AOÛT 2015 – Table d’hôtes pour le petit-déjeuner des vacanciers du gîte et maxi gâteau d’anniversaire pour la tata (j’ai fêté mes 40 ans) et le filleul (qui a célébré ses 10 ans). Le dessert à l’assiette a été dégusté le jour-même de mon anniversaire, dans un restaurant chic de Vichy.

 

SEPTEMBRE 2015 – Après avoir profité de l’aide de mon beau-frère Julien pour finir le plan de travail, je me suis attelée à la finition de type béton ciré. Après quelques bricoles à fignoler, j’ai passé une première couche de béton. Avec moyennement de succès. Le résultat final est assez sympa mais pas à la hauteur de nos espérances.

 

OCTOBRE 2015 – Quelques uns des paysages que j’ai croisés au fil de mes pérégrinations professionnelles (Clermont-Ferrand, Moulins et le Cantal, entre Murat et Aurillac). Mes activités me permettent de voir du pays et de rencontrer des gens différents.

 

NOVEMBRE 2015 – Mon voyage à Paris était destiné à participer à l’Airbnb Open à la Grande Halle de la Villette. L’horreur de l’actualité nous a malheureusement rattrapés.

 

DECEMBRE 2015 – Finalement, mon année a beaucoup ressemblé à ça : des chatons, des fleurs et Guérande, sous toutes les coutures. Ces photos ont été extraites de mes hebdoramas de l’année. J’ai décidé d’arrêter cette rubrique mais je continuerai à poster des photos, ici sur le blog, mais aussi sur Facebook et Instagram.

Bonne année 2016 !

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boîte très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-moi sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément Marteau !


hebdorama #165 (et fin)

LUNDI 21.DECEMBRE.2015 – Tournage près de la Sioule.

 

MARDI 22.DECEMBRE.2015 – Selfie avec la toutoune.

 

MERCREDI 23.DECEMBRE.2015 – Préparation du gîte pour mes hôtes de fin d’année.

 

JEUDI 24.DECEMBRE.2015 – Pommes dauphines maison pour le réveillon. Super bon !

 

VENDREDI 25.DECEMBRE.2015 – Pleine lune de Noël.

 

SAMEDI 26.DECEMBRE.2015 – Les quatre d’un coup.

 

DIMANCHE 27.DECEMBRE.2015 – Gâteau d’anniversaire pour les 18 ans de Margaux.

 

LUNDI 28.DECEMBRE.2015 – Acrobatie inédite.

 

MARDI 29.DECEMBRE.2015 – Journée à Clermont.

 

MERCREDI 30.DECEMBRE.2015 – Câlin sur canapé.

 

JEUDI 31.DECEMBRE.2015 – Bonne année 2016 !

 

Ici s’achève l’aventure de l’hebdorama. Je reviendrai avec d’autres articles et plein de photos sur le blog, pour vous permettre de suivre pas à pas mes aventures DIY.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boîte très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-moi sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément Marteau !


hebdorama #160

LUNDI 16.NOVEMBRE.2015 – J’ai fait sécher l’hortensia de mon bouquet d’anniversaire.

 

MARDI 17.NOVEMBRE.2015 – J’anticipe les frimas.

 

MERCREDI 18.NOVEMBRE.2015 – Dans mon collimateur.

 

JEUDI 19.NOVEMBRE.2015 – J’aime les oeufs durs.

 

VENDREDI 20.NOVEMBRE.2015 – Il y a eu un peu de vent.

 

SAMEDI 21.NOVEMBRE.2015 – Première couche.

 

DIMANCHE 22.NOVEMBRE.2015 – Deuxième couche.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boîte très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-moi sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément Marteau !