Chaux devant !

Les maçons ont fini leur intervention sur le chantier du gîte : ils ont creusé des tranchées et installé une nouvelle fosse septique (deux de 4000 litres, en fait) et un filtre à sable de plus de 50 m2 pour l’épandage – je vous en épargnerai la description, j’ai posté quelques photos ici et .

Ils ont aussi ravalé la façade du gîte, et ça, c’est autrement plus photogénique ! Voilà comment on avait laissé la façade avant l’arrivée des pelleteuses (c’est la photo d’accueil du site internet du Clos Lafayette). Mi-crépie, mi-décroûtée, avec un peu de béton.

Les maçons ont donc commencé par entièrement décroûter la surface puis ils ont passé un puissant coup de tuyau d’arrosage pour nettoyer entre les pierres. Ils ont ensuite appliqué une première couche de bâtichaux assez grossière sur toutes les parties en pierres apparentes. Il fallait attendre que ça sèche, mais ça séchait pas vite. Déluge.

On avait le choix de recouvrir ou pas d’enduit les pierres qui constituent le cadre de l’ancienne porte de la grange, et on a choisi de les recouvrir : c’était plus pratique pour assurer une étanchéité parfaite tout autour de la grande baie vitrée et puis ça évitait d’avoir à créer de fausses pierres au-dessus de la porte fenêtre de la chambre.

Sous la deuxième couche de bâtichaux, les maçons ont collé une sorte de tulle en plastique sur les pierres de taille pour que l’enduit adhère plus facilement. Cette deuxième couche a été lissée plus précisément, mais est toujours d’une couleur assez grisâtre.

Ambiance Dexter à l’intérieur de la cuisine …

La couche de finition est la même que celle qui jointoye le mur en pierres sèches de la grande pièce : une mixture de sable de la Dore (une rivière du Puy-de-Dôme) et de chaux appliquée et lissée à la taloche. La couleur est plus beige que la sous-couche.

Pendant ce temps-là, une autre équipe faisait l’enduit chanvre sur le pourtour de la baie vitrée à l’intérieur. C’est un enduit chaux qui est amendé de chanvre en vrac pour faire un isolant très efficace, et pratique sur des petits murs comme ça. A vrai dire, il manque une couche de finition de 5 mm (toujours sable-chaux, comme le mur adjacent et la façade), ça sera donc moins jaune et complètement assorti au reste.

Et voilà la façade terminée et à peu près sèche. Le rendu est très sympa et intemporel, ni trop moderne ni trop rustique, avec ses détails de brique, d’alu anthracite et de galva.

 

Ce qu’il reste à faire devant le gîte :

- fixer les luminaires sur la façade ;

- créer une terrasse et l’aménager ;

- végétaliser les abords ;

- nettoyer les huisseries.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! 

 

hebdorama #21

LUNDI 25.MARS.2013 – Après avoir photographié la chape, la lumière du soir sur la façade de la grange était superbe. Et la bétonnière était partie.

 

MARDI 26.MARS.2013 – Gyptis prend très au sérieux son entraînement pour la prochaine saison de « Splash, le grand plongeon ».

 

MERCREDI 27.MARS.2013 – Une façade de meuble, du MDF, un crayon et un mètre. Je m’engage dans la customisation du meuble qui ira à gauche de l’évier.

 

JEUDI 28.MARS.2013 – L’enduit a été fait dans la salle de bain du bas dans le gîte. La surface qui sera recouverte de faïence a été laissée brute pour une meilleure accroche.

 

VENDREDI 29.MARS.2013 – C’est beau quand ça prend forme.

 

SAMEDI 30.MARS.2013 – Etabli improvisé pour peindre les étagères du meuble à épicerie (celui qui est dans l’angle entre la buanderie et l’évier).

 

DIMANCHE 31.MARS.2013 – Oups ! Le portant qui me suivait fidèlement depuis une dizaine d’années a finalement renoncé. Faut vraiment trouver une solution maintenant.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! 

 

Et les 100 projets, alors ?

Cet article est le 100e publié sur Carrément Marteau, il est donc temps de faire le point sur la liste des 100 projets que j’avais détaillés dans le post inaugural et que vous pouvez consulter à tout moment dans la page du même nom (que j’actualise au fur et à mesure des réalisations avec des liens vers les articles correspondants).

Je reprends donc la liste telle que je l’ai publiée en mai dernier en actualisant les photos et en ajoutant des petites choses ici et là dans la liste des choses à faire.

La cuisine

1. retirer la hotte et les éventuels tuyaux qui restent après le passage du plombier

2. préparer l’intervention de l’électricien (bonus : faire faire un faux-plafond en placo)

3. préparer tous les murs à recevoir une finition (détapissage, rebouchage et lissage des trous et cicatrices laissées par les anciennes cloisons)

4. retirer les meubles que l’on garde mais qui changent de place puis les préparer à être repeints (ponçage et rebouchage des éventuels trous)

5. retirer le vieux carrelage

6. préparer et ragréer la dalle

7. poser le nouveau carrelage (identique à celui qui est dans le salon et la véranda)

8. repositionner les meubles à leur place définitive

9. transformer le meuble de l’évier et changer l’évier

10. sous-coucher et repeindre les meubles

 

La buanderie

BU-etageres

11. organiser les étagères

12. fabriquer plus de rangements autour de la machine à laver

13. finir les murs

14. installer un luminaire

 

Le hall d’entrée

15. poncer, enduire et repeindre la porte d’entrée

16. fabriquer un rideau de fil sympa et moderne pour la porte (dehors les mouches !)

17. ratisser les murs pour masquer le crépi

ENT-large

18. installer un soubassement

19. poncer et lessiver les boiseries (y compris les poutres)

20. peindre les boiseries

 

Les WC du bas

21. changer le lavabo et le robinet

22. changer le luminaire : non, on l’a gardé et bombé en argent !

23. réaménager le placard

24. ratisser et repeindre murs et plafonds

 

Le salon

25. ratisser les encadrements de fenêtres et des portes-fenêtres

26. peindre les encadrements et les baguettes en blanc

27. peindre les murs en blanc cassé

28. choisir et appliquer une couleur d’accent pour le mur du fond

29. finaliser l’habillage des fenêtres

30. relooker la cheminée pour un aspect plus sobre et intemporel

CHEM-large

31. repeindre le bureau

32. changer les poignées du bureau

33. organiser l’intérieur du placard intégré

34. choisir et installer des tableaux et élements de décor

 

La véranda

35. fabriquer des moustiquaires pour aérer la véranda tranquille (dehors les mouches – je ne vais pas le répéter !)

36. réorganiser la disposition des meubles

37. installer une réserve à bois

 

Les escaliers

38. ratisser les murs

39. installer un soubassement

40. poncer et lessiver les boiseries et les barreaux de la rampe

41. détapisser, enduire et repeindre le bout de plafond

 

Le hall du 1er étage

42. ratisser les murs

43. installer un soubassement

44. poncer et lessiver les boiseries

45. peindre les boiseries

46. repeindre le plafond

47. changer les luminaires

48. installer un coffre construit sous la fenêtre côté terrasse (façon bow-window)

49. aménager le petit placard intégré

50. réparer les quelques lattes cassées sous la moquette

51. changer la moquette (autre moquette ? jonc de mer ?)

 

Le sas (entre le hall, les wc et la salle de bain)

52. ratisser les murs

53. peindre les murs

SAS-large

54. installer un soubassement

55. installer deux segments de plinthes en bois (récupérées dans la cuisine)

56. peindre les boiseries

57. changer le luminaire

 

Les wc du haut

58. poncer et repeindre la porte

59. changer la poignée de porte

60. mettre une barre de seuil

61. fabriquer un petit banc pour les courts sur pattes (la cuvette est assez haute)

 

La salle de bain

62. poncer et repeindre les portes

63. changer les poignées de porte

SDB-porte

64. installer l’armoire bleue (et la remplir !!)

65. changer de miroir

66. fignoler la déco

 

La chambre de Margaux

67. poncer et repeindre la porte

68. changer la poignée de porte

69. reprendre le plafond autour du lustre

70. débarrasser les lits d’enfant

71. fignoler la déco

 

La chambre principale

72. organiser le rangement des vêtements sur cintres

CHP-penderie

73. organiser le rangement dans les tiroirs de la commode

74. décorer, décorer, décorer !

 

La chambre d’amis

75. détapisser et apprêter les murs

76. peindre les murs

CHA-large

77. peindre l’encadrement de fenêtre en blanc

78. décorer

 

Les escaliers vers les combles

79. ratisser les murs

80. installer un soubassement

81. poncer et lessiver les boiseries et les barreaux de la rampe

82. détapisser, enduire et repeindre le bout de plafond

 

Le sas du 2ème étage

83. ranger les cartons et valises

84. reprendre l’encadrement de la lucarne

85. trouver la clé qui ouvre la 2e porte (c’est pas gagné …)

 

Le grenier

86. RANGER !

87. organiser un coin loisirs créatifs/bricolage

88. finir de ranger tous les livres

89. trier et débarrasser ce dont on ne veut plus

 

La terrasse

90. trouver un banc vintage pour mettre mon jardin d’aromates

91. désherber la plate-bande, la pailler avec des écorces de pin

92. évacuer les derniers gravats

 

Les escaliers vers la cave

93. nettoyer les marches et vérifier leur étanchéité

 

Le préau (l’entrée des caves sous la véranda)

94. ranger la réserve de bois

95. organiser le matériel de jardinage

 

96. trier et évacuer les saletés (vieux sac de charbon à barbecue éventré par exemple …)

 

La cave

97. trier et jeter les vieilleries (veilles bouteilles, vieux machins …)

98. apporter l’établi garé devant la grange pour ranger des outils

 

La chaufferie

99. trier et jeter les vieilleries

100. ranger les jeux de jardin

 

N’hésitez pas à consulter régulièrement la page 100 projets pour vous tenir au courant des  aménagements et retrouver les liens vers les articles correspondants.

 

Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! A bientôt !

 

Si vous appréciez ce blog, n’oubliez pas de voter pour Carrément Marteau au concours « Blog déco 2012″ de Marie Claire Maison ICI.

 

Merci !

La poussière, c’est fait !

Les travaux préparatoires dans la cuisine avancent bien. Cette semaine, j’ai fini de décoller le carrelage qui était sous le meuble de la plaque de cuisson (après qu’un chauffagiste a retiré le tuyau de gaz et l’a rebouché directement dans la chaufferie).

Attention ! Magie du direct : le meuble est débarrassé de son fatras.

Pour retirer le meuble, il a fallu que je dévisse le plan de travail (les éléments sont artisanaux, ils ont été faits par un menuisier il y a une vingtaine d’années). J’ai donc fait sauter le carrelage (très facile) et j’ai retiré les vis tout autour du périmètre du plan.

J’ai usé du pied de biche, du ciseau à bois et de la massette pour taper, faire levier et finalement décoller et déclouter tout ce bazar (je vous l’avais dit, c’est artisanal).

J’ai ensuite dévissé les montants et les parois du meuble en L pour le séparer en 2 (ces éléments seront recyclés pour faire un long meuble du côté de l’évier et en retour vers la cuisinière) et le bouger plus facilement.

On peut voir à gauche que j’ai réussi à récupérer les fausses portes qui ornaient le dos du bar (et qu’on va pouvoir réutiliser, en leur ajoutant des charnières).

Et hop ! J’ai décollé le carrelage relativement rapidement, j’ai rempli 4 sacs à gravats avec les déchets du sol et du plan de travail (je remplis très peu les sacs, pour pouvoir les transporter facilement, donc ça ne fait pas un gros volume).

Les sacs ont pris le chemin de la déchetterie dans l’heure qui a suivi et on n’en parle plus.

Côté fenêtres, il y avait encore du boulot de ratissage sur les encadrements. J’ai donc poncé une dernière fois au grain 180 pour lisser finement les bordures. J’ai fait quelques retouches à l’enduit en pot (très lisse pour une finition parfaite) puis j’ai reponcé.

J’ai mis un cordon de mastic acrylique tout autour des chambranles pour fignoler le pourtour des fenêtres. Il y aura une moulure horizontale et des baguettes d’angle pour matérialiser le contour des encadrements mais ça sera posé une fois que les meubles seront installés et le plan de travail en place (on ne peut pas en deviner la hauteur pour l’instant).

Un coup d’éponge sur les boiseries, un coup de balayette sur la poussière et un bon coup d’aspirateur et le résultat est vraiment bluffant …

… surtout quand on se souvient du chemin parcouru …

Pour la fenêtre côté terrasse, il y avait aussi du boulot.

J’ai donc gratouillé, dépoussiéré, enduit, lissé, poncé, réenduit et reponcé pour arriver à un résultat tout-à-fait satisfaisant – pour l’instant. Il faut encore que je mette le mastic autour du chambranle mais l’enduit n’était pas assez sec pour que je puisse le poser.

Et puis il reste le bas à faire : j’ai accidentellement posé le pied sur le radiateur il y a quelques semaines et il faut refaire l’appui. Le plaquiste qui travaille dans le gîte m’a dit qu’il m’aiderait (il faut déposer le radiateur, refaire le scellement, lisser derrière le radiateur et le reposer). Ça sera fait vers la mi-février, quand le plaquiste sera de retour sur le chantier.

 

Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! A bientôt !

 

Si vous appréciez ce blog, n’oubliez pas de voter pour Carrément Marteau au concours « Blog déco 2012″ de Marie Claire Maison ICI.

 

Merci !