Une minute chrono : agrémenter un peignoir

Pour Noël, j’ai offert à Adam un peignoir à capuche (sur les bons conseils de sa mère). J’ai acheté un peignoir tout simple, épais et noir. Pour lui donner un peu de pep’s, j’ai ajouté un écusson sur la poitrine, façon maillot de rugby de l’hémisphère sud.

Rien de bien compliqué. J’ai suivi les instructions : on repasse l’écusson en place en le protégeant avec un torchon puis on le repasse sur l’envers.

Le résultat est super sympa : un peignoir digne d’un jeune homme fan de rugby !

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boîte très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-moi sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément Marteau !

 

hebdorama #98

LUNDI 08.SEPTEMBRE.2014 – Orage dément sur Pouzol. L’arbre devant la terrasse a été coupé en deux et on a été privé de téléphone + Internet pendant cinq jours.

 

MARDI 09.SEPTEMBRE.2014 – Le tas de gravats dans le garage diminue. Lentement.

 

MERCREDI 10.SEPTEMBRE.2014 – La mare de Pouzol m’inspire toujours autant.

 

JEUDI 11.SEPTEMBRE.2014 – Bye bye lave-vaisselle irréparable. Je vais pouvoir me remettre aux travaux dans la cuisine, quand j’aurai fini ma rééducation du coude.

 

VENDREDI 12.SEPTEMBRE.2014 – Prochain projet couture : transformer cette robe en tunique, moins longue, moins décolletée et avec une ceinture sympa.

 

SAMEDI 13.SEPTEMBRE.2014 – Il n’y a pas que la mare de Pouzol qui m’ait inspirée cette semaine.

 

DIMANCHE 14.SEPTEMBRE.2014 – Retour d’un week-end blésois dans la famille de Martial. Le temps a été plus que parfait pour cette réunion de fin d’été.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

 

Un voile pudique sur le salon

Lors de sa visite de labellisation, mon conseiller Clévacances m’a dit qu’il fallait que je rajoute des voilages à la baie vitrée du salon pour assurer l’intimité des hôtes. C’est vrai qu’à la nuit tombée, quand les lumières sont allumées à l’intérieur, c’est un peu Big Brother. Et on n’est pas là pour ça. Idem de l’intérieur, vers l’extérieur, la vue est directe sur la façade de la maison et la véranda.

Je voulais donc satisfaire le besoin d’intimité de mes hôtes sans sacrifier l’esthétique de cette fabuleuse baie vitrée. Pour cela, j’ai choisi des voilages noirs assortis aux huisseries, un peu transparents mais avec quand même de la tenue, et pas trop chers.

J’ai pris deux paquets de rideaux VIVAN lors de ma dernière virée à Ikea, avec l’intention d’aligner le haut des voilages avec le haut de la porte. J’ai donc fait les ourlets avec cette dimension en tête (2,15 m) en rajoutant 10 cm pour le tombé et pour parer à un éventuel rétrécissement lors de futurs passages à la machine à laver.

Mais comment les fixer ? Impossible de visser quoi que ce soit dans les montants en alu, ça aurait annulé la garantie décennale de la fenêtre. J’ai aussi envisagé de tendre un câble entre les montants maçonnés mais la perspective de percer ces jambages en pierre me faisait un peu peur. J’ai donc opté pour des petites tringles individuelles en métal noir patiné (Leroy Merlin), avec des supports à coller sur les montants de la baie.

J’ai collé les crochets à la bonne hauteur pour que le haut de mes rideaux coïncide avec le haut de la barre horizontale au-dessus de la porte de la baie. Après un essai infructueux avec le dispositif auto-collant des crochets (j’ai ramassé les rideaux par terre le lendemain de la première pose), j’ai rajouté quelques gouttes de Super Glu.

J’ai aussi fait attention à ce que les crochets soient espacés de telle sorte que les feuilles ne gênent pas l’installation des tringles sur les côtés (en étant trop près du pourtour de la baie) et qu’elles se juxtaposent harmonieusement.

Il suffisait ensuite de tout accrocher. Pendant …

… et un avant-après plus parlant qu’un long discours.

Ce qui est sympa, c’est que même ouverts, les rideaux sont jolis et s’intègrent bien au design imposant de la baie vitrée. Et le voilage du milieu ne gêne pas l’ouverture et la fermeture de la porte, ce qui est aussi un point positif.

Enfin, le job principal est assuré : l’intimité des hôtes à l’intérieur du gîte est préservée. (Le plastique protège un raccord de crépi que les maçons sont venus refaire cette semaine car il avait fendillé).

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

 

hebdorama #57

LUNDI 02.DECEMBRE.2013 – J’ai acheté le numéro spécial Fêtes d’Art&Décoration. Je veux bien tous les cadeaux de la page 30 pour Noël. S’il-vous-plaît-merci-d’avance.

 

MARDI 03.DECEMBRE.2013 – Quand la grande roue s’installe Place de Jaude à Clermont-Ferrand, on sait que Noël tombe à la fin du mois.

 

MERCREDI 04.DECEMBRE.2013 – Mon bouledogue a consciencieusement décousu 2 des boutons de devant et les 4 boutons des manches de mon manteau. J’ai recousu.

 

JEUDI 05.DECEMBRE.2013 - Le grand gîte dans la lumière du soir.

 

VENDREDI 06.DECEMBRE.2013 – Et qui dit nuit claire, dit gelées matinales.

 

SAMEDI 07.DECEMBRE.2013 – Concert de Noël du Choeur régional d’Auvergne à l’église Saint-Genès-les-Carmes de Clermont-Ferrand. Magique …

 

DIMANCHE 08.DECEMBRE.2013 – Rouge et or et un esprit traditionnel pour le sapin 2013.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !