Table basse, haute couture

On avait laissé la table basse prévue pour équiper le gîte avec un piètement en fer forgé décapé et des planches en attente pour fabriquer un plateau.

Pour la finition du piètement, j’ai choisi de le peindre à la bombe (Julien coloris noir satiné). Il a fallu de nombreuses couches très fines et bien régulières pour obtenir une finition opaque et homogène. Astuce : peindre sur la pelouse, nettoyée ensuite grâce à la tonte !

Pour le plateau, j’ai utilisé du bois de palette récupéré qui avait patiné longuement dehors tout l’hiver. J’ai désossé les lattes avec un pied-de-biche puis je les ai alignées sur une table pour sélectionner celles qui étaient les moins abîmées et les moins voilées.

J’ai mesuré la largeur de 5 lattes, le nombre entier de lattes directement supérieur à la largeur du piètement. Le plateau dépasserait donc de chaque côté dans la largeur. J’ai ensuite calculé la longueur des lattes pour que le plateau dépasse de la même manière de tous les côtés. Enfin, j’ai fixé deux lattes en travers pour pouvoir solidariser mes lattes.

Après avoir vissé les traverses solidement (deux vis à l’extrémité de chaque latte, donc 20 vis en tout), j’ai verni le plateau, avec du vernis incolore mat. Il me restait du vernis incolore satiné (finition de la poutre de la chambre taupe) mais la légère brillance ne convenait pas au look industriel un peu brut de la table. La finition mate met bien mieux en valeur la patine naturelle du bois du plateau : une couche à gauche, brut à droite.

Dernière étape : la préparation du piètement. J’ai percé 4 trous avec une mèche métal de 4 dans les petits côtés (seuls les grands côtés étaient déjà percés) puis j’ai vissé les piètements dans le plateau, par le dessous pour que les têtes de vis restent invisibles.

Plein les mirettes.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>