Potager in progress

Après 4 ans passés dans cette maison (déjà ?!) et quelques tentatives de plants de tomates, nous sommes passés à la vitesse supérieure en planifiant cette année un potager digne de ce nom. Vous avez d’ailleurs déjà vu passer dans de récents hebdorama (ici et ici) des photos de semis de batavia, initiés par Martial et réalisés à quatre mains.

Les bébés batavia ont été mis à grandir directement dans le potager. Après avoir fait quelques recherches, on a décidé de faire des carrés, en recyclant des bordures en béton trouvées dans le garage.

Martial a progressé lentement, en désherbant une zone située à gauche des arbres fruitiers et en plaçant les bordures de telle sorte à former des carrés de 1 mètre de côté. Il les a légèrement enterrées et il a bien tassé la terre le long des bords pour assurer une bonne stabilité. Il en a profité pour enlever les plus gros cailloux.

Le plastique a aussi été récupéré dans le garage et sert à protéger les semis installés dans le premier carré. On les soulève (il y a deux plaques) pour arroser puis on les remet en place pour assurer une atmosphère tempérée aux bébés salades.

Et un deuxième carré pour la route. Nous avons assez de bordures pour faire un ou deux carrés supplémentaires. Nous allons principalement y planter des légumes mais comme certaines fleurs aident à protéger les plantations de quelques parasites, on ne sait jamais quels pétales pourraient faire leur apparition entre les tomates et autres concombres …

Martial a également fait une platebande pour planter des carottes.  Il a mélangé du sable et du terreau fertilisant à la terre du sol pour l’aérer (elle est assez argileuse) puis il a fait trois rigoles pour planter les graines de carotte. Il a ensuite installé les arceaux puis je l’ai aidé à poser le film de maraîchage. Le morceau de bois a été dégotté dans le garage.

Martial a transféré le surplus de terre dans les trous laissés par les anciennes fosses septiques. Il avait rempli ces fosses l’été dernier (plus de 5 mètres cubes) mais ça s’est tassé pendant l’hiver : il a rajouté le contenu de six brouettes et il en faut encore.

L’idée est de découper les rebords en plastique avec une meuleuse pour pouvoir ensuite niveler toute la zone et récupérer une surface bien plane.

Inutile de dire que ce potager est encore un work in progress. Il faut donc finir de construire les carrés et améliorer la terre qui est dedans. Martial veut aussi planter des pommes de terre et des oignons et cela demande de grandes surfaces : encore du désherbage en perspective. Et puis il y a tous les légumes à semer et à planter …

Une lectrice de Carrément Marteau m’a récemment envoyé une sélection de graines de son cru avec un lien vers un film You Tube pour montrer comment les semer.

Merci Catherine ! (Allez voir son blog, il regorge de précieux conseils de jardinage). C’est donc à l’agenda pour les prochains jours.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

 

4 thoughts on “Potager in progress

  1. bravo, cela me fait toujours chaud au coeur quand je vois de nouveaux « potagistes », les légumes du jardin sont si goûteux, si savoureux, et tellement différents de ceux achetés en supermarché!
    vous vous préparez un bel été..
    et merci pour le merci!

    • Vivement les premières récoltes ! C’est plutôt Martial qui prend le potager en charge, et il prend tout cela très à coeur. A suivre donc …

  2. RRRROOOOOOHHHHH ! c’est beau !
    On dirait le jardin potager de Pierre-Yves !
    Et en plus tu vas planter tes propres butternut !! et des tomates noires !
    ça va devenir franchement gastronomique chez toi.
    J’espère qu’il n’y a pas de lapins dans ton coin de Combrailles ! Ils repèrent vite les bébés batavias, ceux-là !Les limaces aussi..
    Bisous

    M Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>