Plein de petites bricoles

Les artisans ont – quasiment – terminé leurs interventions sur le chantier du gîte (il reste de la faïence à faire après le changement de receveur de douche la semaine dernière). Ce sont d’abord les menuisiers qui sont venus faire leurs finitions : du mastic par-ci, des baguettes par là, et quelques interventions plus spectaculaires, comme sur la grande baie vitrée du salon. Ils ont positionné une planche à l’extérieur le long de la poutre transversale puis ils ont bouché depuis l’intérieur avec de la mousse expansée. Ils ont ensuite mis une planche plus étroite à l’intérieur pour cacher la mousse et finir d’isoler complètement le haut de la paroi vitrée. Il faudra que je traite l’ensemble (ponçage à l’extérieur et à l’intérieur et finition adéquate pour unifier l’ensemble).

La baie vitrée fixe de l’autre côté de la pièce a aussi eu sa petite finition : une baguette alu de la couleur des huisseries pour masquer la bande de béton que l’on voyait entre le haut des plinthes et le bas de la fenêtre. Et hop ! Ni vu ni connu. Des finitions dans l’escalier aussi pour nos amis menuisiers : des vis avaient traversé les marches à deux endroits. Ils ont donc retiré ces vis et en ont mis d’autres moins exhibitionnistes puis ils ont rebouché à la pâte à bois et poncé. Il faut donc que je fasse quelques retouches de vernis sur l’escalier.

Plus spectaculaire : l’habillage du côté de la mezzanine, avec une planche de multiplis et une baguette d’angle. Il faudra aussi que je sous-couche et peigne cette partie, comme je l’ai fait avec l’autre côté du quart tournant de l’escalier. Les menuisiers ont aussi habillé la poutre qui traverse la chambre et la salle de bain du rez-de-chaussée, avec une planche toute simple légèrement biseautée sur les arêtes. Là aussi, il va falloir que je nettoie la poutre et que je trouve un moyen de rattraper la colorimétrie entre les deux types de bois. Enfin, après avoir offert le café, j’ai gentiment demandé au plus âgé de l’équipe de m’aider à découper un fileur pour l’angle de la cuisine. Avec sa scie circulaire et sa règle alu, il a pu faire une découpe bien rectiligne (alors qu’avec ma scie sauteuse, la découpe était bien trop sinueuse pour que la finition soit impeccable). Du travail de pro. Le week-end dernier, ma soeur Marie et son ami Fred étaient de passage à Pouzol. Ils m’ont prêté main forte pour faire quelques finitions : peinture des portes de l’étage pour Marie et multiples interventions pour Fred (installation du dernier luminaire dans la salle de bain du bas, installation de la hotte et d’une réglette lumineuse dans la cuisine). Il a aussi mis les stores occultants aux Velux des chambres de l’étage.

Et quand je dis occultant, je pèse mes mots.

Une fois la peinture sèche, j’ai mis les poignées aux portes (les menuisiers avaient tout pré-percé) et les caches aux prises et interrupteurs (bien aidée par Adam et sa copine Clémence). Ça fait tout de suite plus fini …

Le peintre est aussi passé mettre une dernière couche de peinture ivoire sur les murs du salon pour lesquels il faut utiliser un échafaudage. Il a aussi fait quelques retouches de placo et bouché quelques trous, notamment sous les meubles de lavabo.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>