Peinture et mélaminé

Premier jour de travail dans le grand gîte pour moi : je profite de ce grand pont pour commencer les peintures de finition et le montage de la cuisine. Je n’ai pas fini, loin de là, mais ça avance comme je le souhaite et si mon niveau d’énergie reste aussi haut tout le week-end, ça devrait le faire.

Ce matin, j’ai passé la première couche d’ivoire sur le mur mitoyen cuisine/chambre+salle de bain et dans la chambre 1 (après avoir légèrement poncé les surfaces et protégé les sols avec moult scotch et papier journal).

C’est pas très flagrant mais on voit bien la différence à l’oeil nu, surtout que la peinture ivoire est satinée alors que la sous-couche dessous et le plafond sont mats.

Quand j’ai fini la peinture ivoire, j’ai attaqué le montage des meubles de la cuisine. Pas de cours de montage de meubles Ikea ici, les notices sont suffisamment explicites, mais j’ai recensé quelques petites astuces que je vais m’empresser de partager.

1. Rassembler son matériel, surtout si la grange dans laquelle vous travaillez est à quelques dizaines de mètres de la maison où se trouvent les outils. Ou alors, affutez vos baskets. C’est tout ce dont j’ai eu besoin, en tout cas pour le montage des caissons.

2. Ne bazardez pas les emballages, ils fournissent une bonne surface de travail et protègent les surfaces en mélaminé et le sol (je les garde aussi pour protéger les sols lors des séances de peinture). La visseuse sans fil est bien pratique mais il faut visser à vitesse réduite, pour ne pas que l’embout s’échappe de la tête de vis .

3. Renforcez les coins des plaques de fond, en positionnant trois clous rapprochés pour plus de stabilité (merci Françoise pour cette astuce !).

4. Gardez les éléments importants à portée de main : une notice pour chaque sorte de meuble que vous allez installer, les caches des fixations murales et toute la quincaillerie possible qui reste dans les sachets.

5. Toujours s’auto-congratuler devant la tâche accomplie ! Voilà le résultat d’environ trois heures de boulot (toute seule puisque Martial est encore en convalescence après son opération de l’appendicite – il a néanmoins pris quelques photos).

Ce qu’il reste à faire dans la cuisine :

- mettre les pieds, les tiroirs et les portes ;

- trouver des poignées (car j’avais fait chou blanc le jour de mon expédition à Ikea) ;

- trouver un évier ;

- fixer tous les meubles (hauts et bas), la hotte et les luminaires ;

- décider d’un plan de travail et d’une crédence et les installer ;

- acheter une cuisinière mixte ;

- apporter le frigo de la maison.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>