Mon année en Amérique

J’ai posté il y a quelques semaines une photo de moi déguisée en Indienne, prise à l’occasion d’Halloween 1994 … oui, 1994 ! J’avais 19 ans et j’étais jeune fille au pair aux Etats-Unis, dans une famille du Connecticut.

La publication de cette photo ici-même sur le blog ainsi que sur Facebook a suscité de nombreux commentaires, et notamment celui de Catherine, me demandant ce qui me restait de mon année américaine. Vaste question !

A la base, j’avais envie de vivre une aventure après mon bac et avant de me lancer dans mes études supérieures. Je me suis inscrite dans le programme Au Pair in America et dès le premier coup de fil, j’ai été sélectionnée par une famille.

Direction les Etats-Unis !

La limousine dans laquelle j’ai fait le trajet de New York City à Farmington, CT après mon arrivée sur le sol américain.

J’ai séjourné aux Etats-Unis de juillet 94 à août 1995, d’abord douze mois dans une famille habitant Farmington (Connecticut) puis deux semaines en vacances sur la côte Ouest. Je m’occupais de Laura et John, 3 ans et 19 mois à mon arrivée.

Trop rigolo d’essayer les chaussures des grandes personnes !

J’étais la première jeune fille au pair de la famille et les enfants m’ont adoptée tout de suite. Pendant la semaine, c’était peinture, pâte à modeler, patins à roulettes, visites au parc et à la bibliothèque, activités en tous genres.

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu de gymnastique et d’animaux de la ferme.

Une de mes photos préférées de John (2 ans).

Le reste du temps, je faisais ma vie de jeune fille de 19 ans, sorties entre copines, virées shopping, quelques cours de couture et d’aquarelle, salle de sport et spectacles en tous genres.

J’ai aussi eu l’occasion de partager une vraie vie familiale, en étant accueillie comme un membre à part entière de ma famille d’accueil. Thanksgiving et Noël, anniversaires – y compris de mariage – et première communion, barbecue entre voisins, j’étais invitée partout et par tous.

Laura et John (3 ans et demi et 2 ans).

Ma famille d’accueil m’a encouragée à voyager, en me laissant aller à Washington, DC, à New York et au Canada et en m’emmenant à Boston, en Floride et à Cap Cod. J’ai également pu inviter ma famille et mes amis les plus proches à venir en vacances à Farmington. Sans compter mon escapade finale sur la Côte Ouest.

Washington, DC.

New York City.

Laura, Marianne et John (en arrière plan) à Disneyland en Floride.

Ce séjour d’une année aux Etats-Unis m’a donc permis de voyager, d’apprendre à parler anglais couramment et à me débrouiller toute seule comme une grande. J’ai fait des choses que je n’avais pas l’habitude de faire, comme avoir une activité semi-professionnelle à temps plein et vécu des choses que je n’avais pas l’habitude de vivre, comme les saisons marquées de la Nouvelle-Angleterre.

L’été indien et ses couleurs flamboyantes.

Beaucoup de neige (beaucoup plus que dans les Bouches-du-Rhône, en tout cas).

J’ai aussi gagné une famille de coeur avec laquelle je suis toujours en contact. J’ai eu l’occasion de retourner plusieurs fois dans le Connecticut, seule ou accompagnée, en vacances ou pour travailler (un été comme jeune fille au pair en 1997 et un autre comme stagiaire dans un journal en 2000). J’y ai même fait un séjour d’une semaine en 2005 afin que Marianne - parodontologue de son état – me mette un implant dentaire !

L’hiver dernier, Marianne  a passé le Nouvel An à Paris en voyage de noces avec son nouvel époux. J’ai pu les rejoindre quelques jours et leur servir de guide dans notre belle capitale.

J’échange régulièrement sur Facebook avec Laura et John (respectivement biologiste en attendant de faire médecine et étudiant en école de commerce …). Leur papa s’est aussi remarié et j’ai également eu l’occasion de le revoir lors de mes précédentes visites. John a d’ailleurs été très fier d’apprendre que j’ai adopté l’expression « Good job John » dans mon langage quotidien.

L’aventure tant voulue s’est révélée à la hauteur de mes attentes et dernière petite chose qui me reste de cette belle année : je continue à rêver de temps en temps en anglais …

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-moi sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément Marteau !
 

2 thoughts on “Mon année en Amérique

  1. une expérience très chouette! c’est rare de rester en contact si longtemps après le séjour au pair..j’étais partie aussi à 19 ans en Angleterre pour l’été au pair, entre 2 années de fac, et j’en garde aussi un bon souvenir, mais je n’ai plus de contact avec ma famille d’accueil..dommage, mais c’était bien avant toi et les années ont passé..
    merci du récit, tu étais assez craquante avec ton vichy bleu!
    bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>