Meubler la cuisine

Quand j’ai partagé nos envies et autres fantasmes en matière de déco de cuisine, j’avais bien précisé que nous réutiliserions au maximum les meubles existants dans la cuisine, parce qu’ils sont en chêne massif, et parce que c’est moins cher.

J’ai déjà bricolé le casserolier, formé d’un meuble à deux portes et deux tiroirs collé à un meuble à trois tiroirs. Il est entre la cheminée et la porte de la buanderie. Le frigo viendra se positionner à sa droite et un meuble surprise Ikéa sera aussi de la partie.

Dans le dernier hebdorama, j’ai publié la photo de mon cobaye suivant : le buffet qui ira entre le placard à épicerie et l’évier, dans le fond de la cuisine. C’est en fait la façade du meuble qui formait le meuble-bar dans l’ancienne configuration de la cuisine.

Après démantèlement de l’ensemble, je me retrouvais donc avec une façade de 90 cm de large, avec deux portes et deux tiroirs. J’ai fait découper du MDF 18 mm d’épaisseur à la bonne dimension pour former les côtés et c’était parti.

J’ai fait deux encoches à la scie sauteuse pour suivre la découpe de la plinthe en bas du meuble et j’ai ensuite fixé le tout avec des vis à bois récupérées sur l’ancien meuble. J’ai fixé des tasseaux à 12 cm de hauteur pour pouvoir visser ultérieurement le socle en mélaminé. J’ai également fixé entre les deux joues (sur l’arrière du meuble) un tronçon de tasseau de 11 cm de hauteur sur lequel j’avais vissé un tasseau de 10 mm d’épaisseur. Cette partie recevra l’arrière du socle en mélaminé et le bas du fond du meuble.

J’ai enfin fixé des tasseaux de telle sorte que la future étagère intermédiaire soit exactement à mi-hauteur du meuble (et non aux deux-tiers supérieur comme c’était le cas auparavant). L’heure était alors venue de peindre l’intérieur, l’étagère et le fond du meuble (une couche de sous-couche, deux couches de blanc satiné, le tout Ripolin).

Autre meuble dans le collimateur : le placard à épicerie (à droite de la porte de la buanderie). Il y avait à l’origine un frigo intégré, que j’ai donné sur le Bon Coin en même temps que l’ancien four et que l’ancien lave-vaisselle (ils avaient environ 15 ans d’âge).

J’avais vissé des tasseaux, un fond en Isorel (MDF 3 mm recouvert d’une couche blanche) et positionné des étagères que j’avais fait découper dans une tablette du commerce. Le tout n’était pas totalement ajusté dans ce meuble et ça nous chagrinait un peu.

J’ai donc retiré les tablettes, dévissé les tasseaux de droite, retiré le fond et j’en ai profité pour peindre les côtés en blanc (même peinture que le meuble précédent).

J’ai refait découper un fond en Isorel aux dimensions exactes ainsi que trois tablettes en MDF 15 mm que j’ai également sous-couchées et peintes.

Troisième meuble à passer entre nos mains : l’ancienne colonne du four, destiné à aller cacher le compteur EDF dans l’angle de la pièce. Pour qu’il s’insère parfaitement dans l’angle, il fallait faire une découpe qui épouse le profil de l’installation électrique. Je me suis donc servie d’un grand morceau de carton pour faire un gabarit.

Il m’a fallu deux essais pour arriver à quelque chose de convenable. Une fois découpé au cutter, j’ai reporté ce gabarit sur le bois et tracé la forme au crayon sur le côté du meuble à découper puis j’ai dégainé la scie sauteuse.

Après quelques ajustements (découpe du socle pour épouser la forme du cache en plastique des câbles électriques), on a pu présenter le meuble à sa place définitive.

Il a fallu déplacer le thermostat de la pompe à chaleur qui se trouvait pile sous le montant droit du meuble (j’ai juste raccourci les câbles d’alimentation et percé deux trous pour fixer le boitier plus près du tableau électrique).

J’ai appliqué le même traitement de peinture à l’intérieur du meuble, en crapahutant à l’intérieur du meuble pour passer le rouleau et faire les finitions au pinceau à réchampir.

Voilà ! Des meubles bien avancés et prêts à être fixés. J’attends d’avoir des bras de Martial disponibles pour m’aider dans cette tâche. Il faut aussi qu’on détache le meuble à épicerie du mur pour changer l’évacuation en PVC de la machine à laver qui est cachée derrière. Une fois que ça sera fait, on pourra fixer ce meuble, le buffet à côté, bidouiller le meuble de l’évier, mettre les plans de travail et positionner le lave-vaisselle.

Quelque chose comme ça.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>