Le linge au propre

Pour faire tourner le gîte et ses chambres, j’ai pas mal de linge de maison : 6 draps housse une place, 12 housses de couettes simples, 3 sets de draps pour les lits en 160×200, les taies d’oreillers et de traversins et 12 serviettes et 12 draps de bain. Je stockais tout ça dans des boites en plastique dans ma chambre mais ça n’était pas bien pratique.

Quand on a cassé la salle de bain du rez-de-chaussée et que l’on a condamné l’ancien petit couloir, il est évident que ce coin allait être transformé en placard ou penderie. Et un jour, j’ai eu la révélation : ça sera la lingerie pour les affaires du gîte !

Le coin est assez petit : environ 1,50 m de profondeur et 85 cm de large. Le fond fait seulement 2 m de haut sur 77 cm de large et 37 cm de profondeur. J’ai donc décidé de mettre des étagères en partie haute et de laisser un espace en bas pour y glisser des boites ou des petits chariots à roulettes.

J’ai déjà fait des placards à la maison (dans les toilettes du bas et dans la cuisine), je ne vais donc pas en remettre une couche sur celui-là (à part une couche de peinture). J’ai taillé des tasseaux à la bonne longueur, fait des pré-trous dans le bois, mis des chevilles dans le mur et j’ai fixé le tout sur les parois du fond de la lingerie.

J’ai ensuite mis du mastic dans tous les interstices, mini-fissures et dans les angles un peu fatigués. J’ai terminé par une couche de sous-couche spécial fonds difficiles pour uniformiser toutes les surfaces présentes (bois, placo et ancienne peinture) puis deux couches de peinture blanche satinée glycéro (la même que pour le plafond de la cuisine).

Pour faire les étagères, j’ai acheté une planche en stratifié décor chêne blanchi de 2,60 m et j’ai découpé trois tronçons de 77 cm. Vu que tout n’est pas très bien à angle droit, j’ai privilégié un côté et j’ai laissé l’autre avec un écart (entre 5 et 8 mm).

J’ai ensuite fixé les étagères sur les tasseaux avec des vis à bois.

Et voilà ma lingerie toute remplie ! Je peux entreposer les consommables dans les boites en haut (bouteilles d’eau, sacs poubelle, papier toilette et gels douche/savonnettes), les draps, taies d’oreiller et housses de couette en-dessous et les serviettes dans les boites. S’il le faut, je peux rajouter une demi-étagère en haut (en m’appuyant sur celle d’en-dessous) pour gagner en rangement, mettre des petits chariots roulants en bas et rajouter des crochets sur les côtés pour suspendre des choses.

Je mettrai un rideau pour pouvoir refermer le placard et protéger le linge de la poussière. Je fixerai une tringle à l’intérieur de la porte, en utilisant un des gonds pour attacher une embrasse si je souhaite maintenir le rideau relevé.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

 

2 thoughts on “Le linge au propre

    • Merci Catherine ! Ça fait 1 m2 de rangé dans cette maison, plus que 239 … bonne journée à toi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>