La véranda se dévoile

Le rez-de-chaussée de notre maison comprend 4 rectangles juxtaposés : la cuisine, le hall d’entrée, le salon et la véranda. Ces rectangles ont une taille de 28 m2 (sauf le hall) et ça donne à la maison une symétrie que l’on retrouve souvent dans les maisons de maître de cette époque (la maison a été construite en 1880).

La semaine dernière, à la faveur d’une réservation de table d’hôtes, Martial et moi avons dû vider entièrement la véranda pour y installer une table à manger et y recevoir nos visiteurs. On a eu 3 jours pour tout faire, et on partait de loin.

Depuis que l’on a déménagé dans la maison (il y a bientôt 4 ans), la véranda a accueilli quelques déjeuners et dîners mais elle a surtout servi d’atelier de peinture, de garde-meubles et de cimetières pour mouches et autres papillons.

L’opération « on vide la véranda » s’est déroulée en deux temps : j’ai d’abord trié les affaires (outils, matériel de bricolage, fourniture de loisirs créatifs, meubles) tout en nettoyant au fur et à mesure (pour éviter de déplacer les mouches mortes).

J’ai ensuite évacué ce qui devait l’être vers les poubelles/bennes à recyclage et j’ai monté les petits meubles au grenier. Enfin, j’ai pris soin de mettre dans des caisses en plastique les objets que je souhaite vendre au prochain vide grenier.

Martial s’est ensuite chargé de monter les gros meubles au grenier ainsi que les caisses les plus lourdes et les objets encombrants (j’étais HS suite à un faux mouvement fait en déplaçant un miroir assez lourd). On a quand même replacé ensemble les meubles que l’on a conservés dans la véranda (en les poussant, pas en les soulevant).

Et voilà la véranda dans sa version allégée. Il reste à déplacer le sommier (astucieusement caché sous un couvre-lit dans le fond), la table en verre et le meuble dans le coin. Nous le ferons lors du prochain jour de congé de Martial, si j’ai récupéré ma mobilité dorsale.

On a disposé quelques meubles de façon stratégique : ce buffet en bois massif (récupéré chez Margot, la maman de Fred et belle-maman de ma soeur Marie) a été installé devant le plus grand mur. Il servira à entreposer la vaisselle et tout les accessoires nécessaires à la table d’hôtes (nappes, verres, couverts, serviettes de tables et objets déco).

La tablette en marbre appartient à un autre meuble, on l’a mise là en attendant que je puisse la porter plus loin (c’est le dessus d’une console qui devrait aller dans le salon).

Ce buffet a un confiturier assorti mais il faut encore qu’on lui trouve une place dans la maison car il n’y a plus de mur disponible dans la véranda. On n’a pas envie qu’il reste devant une paroi vitrée (ce que l’on avait fait le week-end dernier).

Autre pièce maîtresse des lieux : la table. Elle est un peu sale mais elle a une taille tout à fait intéressante pour une table d’hôtes (2,20 m sur 1,25 m). On l’a eue avec la maison et j’ai des plans pour la customiser. Ça commencera par un bon ponçage.

Dernier meuble de la véranda : le petit sofa en velours rose récupéré chez mes grands-parents paternels. Il est un peu défraîchi et l’assise est tassée donc il a besoin d’une reprise en main de la part d’un tapissier professionnel. Inutile de dire que ça n’est pas une priorité pour l’instant et je vais donc le recouvrir en attendant (sûrement avec le couvre-lit qui dissimule le sommier dans le fond de la pièce).

J’ai placé le sofa devant la cheminée. Elle est sympa et elle a une taille appropriée pour la dimension de la véranda, ni trop grand ni trop riquiqui. On a fait du feu le soir de la table d’hôtes et la chaleur était agréable, ce qui est l’essentiel pour une cheminée.

Il faut que l’on aménage une réserve de bois au pied de l’âtre pour entreposer les bûches et les brindilles ainsi que les accessoires pour le feu (allume-feu, pelle et pique).

Enfin, nous devons faire intervenir une entreprise spécialisée dans l’étanchéité pour venir à bout des infiltrations qui abîment le faux-plafond de la véranda. Nous avons reçu la visite de quelqu’un cette semaine et nous attendons le devis (étanchéité du balcon au-dessus et reprise du faux-plafond dans la véranda).

Et oui ! Ce sont bien des petites feuilles vertes qui poussent dans l’interstice …

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

 

2 thoughts on “La véranda se dévoile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>