Histoire à tiroirs

La dernière fois que j’ai parlé de la cuisine, j’ai mentionné que la prochaine étape était l’installation des tiroirs du meuble situé à gauche de la cuisinière.

Le meuble est d’une taille tout à fait acceptable (environ 1,20 mètre de long) et promet un beau volume de rangement une fois qu’il sera terminé. Il faut en effet aménager les tiroirs et installer une étagère intermédiaire puis fixer façades de tiroirs et portes.

Pour mémoire, ce buffet est en fait constitué de la partie gauche de la façade arrière de l’ancien bar, sur laquelle j’ai fixé des parois latérales et un plan de travail à carreler. Il n’y a donc pas de tiroirs coulissants et j’utiliserai les anciens « faux tiroirs » du bar en guise de façade, en leur vissant des poignées.

Comme il faut bien commencer quelque part, j’ai décidé d’attaquer par la fixation des systèmes coulissants dans les orifices des tiroirs. Pour cela, j’ai acheté deux tiroirs chez Brico Dépôt, dont les éléments en mélaminé permettaient de faire des découpes pour ajuster les tiroirs à la largeur des orifices.

J’ai bien regardé toutes les pièces, j’ai mesuré et remesuré puis j’ai laissé infuser dans ma petite tête. Quand je ne sais pas trop où je vais, j’ai besoin de me laisser le temps de la réflexion pour ne pas faire de bêtise.

Une fois ma tactique établie, je me suis mise au travail. Dans un premier temps, il fallait bricoler des supports en bois pour y fixer les rails. J’ai découpé des tasseaux et des chutes de plinthe à la longueur des rails puis j’ai fixé mes montants sous le plan de travail, perpendiculairement à la façade et bien alignés avec les bords des ouvertures. J’ai ensuite vissé les rails.

Comme ce côté du meuble était constitué de « fausses » portes et façades de tiroirs, les ouvertures sont loin d’être standards : mon espace utile était de 51,7 cm. C’est pourquoi j’avais acheté des systèmes de tiroirs en mélaminé dont je pouvais ajuster la largeur en en recoupant le plancher et le fond.

Rapide calcul : largeur utile de 51,7 cm – épaisseur des côtés du tiroirs (là où il y a les roulettes) = largeur du plancher en mélaminé à découper. Il suffit ensuite de monter le tout en suivant la notice fournie dans l’emballage.

En prenant garde de bien mesurer mes deux ouvertures (il y avait deux millimètres de différence !), j’ai monté mes tiroirs et je les ai insérés dans leurs rails.

Après avoir ajusté les rails pour que rien ne frotte nulle part, mes systèmes de tiroir étaient installés. Bon, ça m’a quand même pris la journée.
Voilà, ça fonctionne. Ce ne sont pas les plus jolis tiroirs de l’univers mais ils coulissent. Il me reste à fixer les façades, mais je veux les poncer – ainsi que le meuble – au préalable.
 
N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-moi sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément Marteau !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>