Des portes pour la bibliothèque

Pour mémoire, la bibliothèque du salon est un meuble qui occupe tout le mur du fond, fabriqué avec des caissons de cuisine (Faktum de chez Ikea).

Pas de bol, la marque suédoise a changé sa gamme de cuisine (Metod à la place de Faktum) l’année dernière. Les portes désormais en vente dans les magasins ne sont plus compatibles avec les anciens caissons.

On s’est donc retrouvé avec une bibliothèque sans porte le temps de trouver un plan B.

J’ai examiné plusieurs options : le sur-mesure (au moins 80 euros la porte sur Internet), la fabrication maison (pas bon marché car il fallait acheter des outils spéciaux pour emboutir les emplacements des charnières), le Bon Coin (pas facile de trouver 8 portes identiques dans les bonnes dimensions) et les enseignes de bricolage.

Après quelques recherches et comparaisons de prix, j’ai acheté 8 portes blanches toutes simples chez Leroy Merlin, à 15 euros pièce (avec les charnières et la poignée).

Imbattable.

J’ai d’abord posé une porte en me trompant de quelques millimètres (j’avais mesuré l’emplacement des trous sur un caisson Leroy Merlin, sauf que les caissons Ikea sont légèrement différents).

Après ce faux départ, j’ai refait mon gabarit et je me suis mise au travail.

C’est allé relativement vite. J’ai bricolé un petit échafaudage (magazine + boîte en carton) pour poser ma porte de telle sorte que les charnières étaient à la bonne hauteur pour être vissées dans leurs trous).

A gauche, j’ai percé des trous dans le meuble et la joue pour pouvoir laisser passer les câbles de l’imprimante. J’ai utilisé une scie cloche pour avoir des trous bien ronds.

J’ai posé 5 portes le premier jour puis deux le deuxième. J’ai rebouché les trous du faux départ avec de la pâte à bois pour pouvoir percer au bon endroit et j’ai attendu que ça sèche. Déjà, avec 7 portes sur 8, c’était pas mal du tout.

Une fois que la pâte à bois a séché, j’ai percé le meuble au bon endroit et j’ai installé la huitième porte. Ta da !

Trop beau, mais ce n’est pas fini. Car toute l’installation s’est faite en live entre Martial et moi par MMS interposés. Quand je lui ai envoyé celui-là …

… lui demandant si je les installais dans ce sens, il a eu un moment d’incertitude.

A suivre, donc …

 

Ce qu’il reste à faire pour ce meuble :

- trouver et installer des portes et charnières sur la partie basse ;

- trouver et installer des poignées de porte ;

- percer le meuble du milieu pour y glisser la box et ses câbles ;

- installer des modules sur la partie supérieure pour faire une bibliothèque ;

- décorer la bibliothèque.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

 

6 thoughts on “Des portes pour la bibliothèque

  1. Bonjour,
    je découvre ton blog, très sympa, je vais continuer mon petit tour.
    J’aime beaucoup ta bibliothèque.
    Bises
    steph

  2. sans poignée aussi, c’est plus distingué, encore un billet où l’on retrouve miss MacGyver (pour moi, c’est un compliment!)
    bon grand WE!
    bises de Bretagne sous la pluie!

  3. La preuve que tu n’es pas cloche : tu sais te servir d’une scie cloche ! un peu facile certes, mais je suis admirative. Très bien le résultat !
    Verticales les poignées à mon avis – mais en avez vous vraiment besoin ?
    Bises

    M Claude

    • Ha ha ! On se dirige vers l’option « sans poignée », mais chut … le suspens pour le prochain post ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>