Dans ma besace

Avec l’avancée des travaux dans le grand gîte, il faut que je pense à tous les petits accessoires nécessaires pour ce logement, afin que les futurs touristes en vacances profitent d’un meublé confortable et bien équipé.

J’amasse donc depuis plusieurs semaines de nombreux ustensiles de cuisine, de la literie et du linge de maison (notamment depuis ma virée épique à Ikea) dans des cartons remisés dans la véranda, en attendant de pouvoir tout transférer dans le gîte.

Aujourd’hui, une petite virée à Noz m’a permis de cocher quelques articles de plus dans ma looooongue liste de choses à acheter.

Voici donc ce que j’ai ramené (de gauche à droite) : des bulbes de fleurs, des pots, des ustensiles de cuisine, des articles de salle de bain, des couverts en plastique, de la papeterie, des pare-soleil pour la voiture et des articles textiles.

Ce pot rayé turquoise a instantanément capté mon regard. Je compte décorer la salle de bain du haut dans le gîte avec des touches de turquoise donc ce pot fera parfaitement l’affaire. Son acolyte marron devrait rejoindre la cohorte de pots du jardin d’aromates, que je dois remettre en route pour la belle saison. Les disques en bois sont des bougeoirs plats mais ils peuvent également servir à poser de la déco, par exemple.

Autres accessoires pour les salles de bain du gîte : un sèche-cheveux de voyage et deux patères à glisser sur le haut de la porte (une pour chaque salle d’eau) pour accrocher des serviettes, son pyjama ou un peignoir. J’ai aussi pris ces porte-brosses à dents et porte-savon pour les salles d’eau. A 50 centimes pièce, ils sont en même temps jolis et à portée de la plus modeste des bourses.

Derniers accessoires pour le gîte : une série de couteaux. Deux petits, un grand et un couteau à pain, avec une cuillère à mélanger pour couronner le tout.

Pendant que j’y était, j’en ai quand même profité pour ramener quelques babioles pour mes placards/mon jardin/mon chéri.

Les bulbes de printemps (à planter en avril-mai) n’étaient vraiment pas chers, entre 75 et 99 centimes le paquet. J’ai pris des fleurs jaunes, des dahlias blancs et des mini glaïeuls multicolores. Je les planterai dans les jardinières et la plate-bande de la terrasse et dans celle qui est près du parking.

Toujours pour mon usage personnel, des pinces à linge et des disques de cèdre. Je sais, c’est pas très glamour mais c’est synonyme de printemps : ça veut dire que l’on va remettre le linge à sécher dehors et que je vais remiser mes affaires d’hiver (le cèdre est un répulsif naturel contre les mites).

Dans un autre genre, j’ai pris plein de petits paquets de couverts en plastique (petites cuillères, petites fourchettes à verrines, couteaux) à 30 centimes et des enveloppes en papier recyclé jaune soleil pour cartes de visite (j’en utilise plein en ce moment pour mettre des petits mots à tout le monde – vous vous souvenez, l’ancêtre des SMS ?)

Enfin, j’ai pris ces pare-soleils au design australien et au prix auvergnat (99 centimes !), des chaussettes de sport pour Martial (à 4,99€, c’est l’article le plus cher de ce shopping, je crois) et des petites choses pour bébé. Pas de cigogne en vue ! J’aime juste avoir sous la main des hauts ou des bas de bébé auxquels j’associe des pièces tricotées main pour faire des cadeaux personnalisés aux bout’choux de mon entourage.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>