Dans le rétro : les accessoires de la chambre principale

Dans les prochaines semaines, je vais publier les archives de mon ancien blog lecloslafayette.over-blog.com avant de le supprimer. www.lecloslafayette.com deviendra alors l’adresse du site qui sera consacré aux gîtes.

 

Une fois que la chambre a été peinte, cirée et meublée, il a fallu l’accessoiriser (c’est un chantier toujours en cours … ). Une virée à Ikea avait d’ailleurs amplement amorcé le processus : on y avait acheté des rideaux gris anthracites et blancs à fleurs, des bougeoirs/bougies, des branches déco noires et un panier en osier, complétés par des bricoles dénichés dans les brocantes ou les magasins de surplus (comme Noz).

Pour accrocher les rideaux, on s’est servi des tringles qui ont été livrées avec la maison : une couche de sous-couche et deux couches de Gris poivré n°5 de Luxens (finition satinée) plus tard, elles étaient comme neuves et parfaitement assorties au décor.

On a choisi de mettre un pan foncé aux extrémités (à gauche de la porte-fenêtre et à droite de la fenêtre) pour un effet enveloppant à l’échelle de la pièce. Les rideaux étaient un peu longs, j’ai donc utilisé le ruban fourni dans les paquets pour faire des ourlets express : on plie à la longueur souhaitée, on marque le pli au fer à repasser, on glisse le ruban dans l’ourlet, on passe au fer (le ruban fond et colle le tissu).

On a calculé la hauteur des rideaux de sorte que le tombé soit juste cassé de 5 cm. Ça fait un super effet sur le parquet …

Sur la cheminée, on a installé le grand miroir qui était dans la salle de bain quand on a pris possession de la maison. Il ne devrait pas rester, il est trop grand (on devrait y relocaliser le miroir de la salle de bain qui, lui, est trop petit là où il est – c’est le jeu des miroirs musicaux) . De part et d’autre de ce miroir, j’ai placé quelques objets dénichés ici et là : bougies et bougeoirs de chez Ikea et pot violet de la boutique-brocante de Saint-Eloy.

Si on se rapproche, on peut voir le petit hibou déniché il y a quelques temps chez Noz. Il est super mignon et a trouvé sa place dans ce décor. Il reprend le bois du sol et apporte une petite touche de lumière grâce aux reflets de ses parties métalliques.

On peut voir dans le reflet du miroir le lustre (acheté chez Leroy Merlin une vingtaine d’euros). Il est en plastique mais il donne beaucoup de style à notre chambre.

De l’autre côté du manteau de cheminée, des récipients à oeufs qui ne me servent pas à préparer une omelette : j’y entrepose mes boucles d’oreilles.

Pour cette chambre, il nous manque quelques accessoires : de quoi ranger mes colliers fantaisie, quelques cadres aux murs et des éléments de déco personnalisés.

 

Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! A bientôt !

 

Si vous appréciez ce blog, n’oubliez pas de voter pour Carrément Marteau au concours « Blog déco 2012″ de Marie Claire Maison ICI.

 

Merci !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>