Dans le rétro : le lit de la chambre d’amis

Dans les prochaines semaines, je vais publier les archives de mon ancien blog lecloslafayette.over-blog.com avant de le supprimer. www.lecloslafayette.com deviendra alors l’adresse du site qui sera consacré aux gîtes.

 

Les parents de Martial nous ont donné un lit bateau il y a quelques mois. De couleur acajou, avec une table de nuit assortie, Martial s’est empressé de l’emmener dans une des granges pour le repeindre en Brun havane (de Luxens). Une très belle couleur, tellement belle qu’on n’a pas pris de photo « avant » !

Avant toute chose, il a fallu débarrasser la chambre d’amis (sa nouvelle maison) des quelques éléments de dressing qui l’encombraient. Le dressing était une petite pièce située entre la chambre d’amis et la salle de bain (et que l’on a cassée pour faire une grande et belle pièce d’eau tout confort).

Pas question de mettre ces belles étagères à la déchetterie, elles sont parties au grenier en attendant de leur trouver une nouvelle destination. De fort belle facture, il a fallu les démonter pour pouvoir les transporter à l’étage sans se faire un tour de rein.

Vous l’avez compris, je ne vous épargnerai aucune photo ! D’ailleurs, ce plan rapproché permet de voir de plus près le papier-peint, qui, j’espère, ne passera pas l’hiver. Comme vous le constaterez plus tard, le lit et les appliques donnent un style un peu oriental qui ne va pas du tout avec ce beige/gris/arabesques moche.

Nous voilà donc avec un très beau lit, son sommier et son matelas, fin prêt à prendre ses nouveaux quartiers dans la chambre d’ami du Clos Lafayette. Et pourtant … pourtant, Martial a perdu deux pièces de quincaillerie, et ça nous empêche de finir le montage du lit. Qu’à cela ne tienne ! On va acheter deux autres de ces jolis petits cylindres …

Pas dans la grande distribution de bricolage, pas dans les magasins spécialisés, pas même chez la Vovonne (célèbre marchande de Menat, qui est réputée pour « avoir tout ») ! Faute de bitonios, Martial a récupéré chez la Vovonne une adresse à Saint-Eloy.

Alleluia ! Il fallait aller chez Gaborit, au bout de la grand-rue ! Et pour la modique somme de 1€ pièce, nous voilà de nouveau pourvus des 4 cylindres nécessaires au montage des montants latéraux du lit.

Un petit échafaudage maison plus tard, on a pu aligner les montants avec les trous de la tête de lit. C’est plus pratique pour fixer les boiseries en utilisant ses deux mains (et pas une qui tourne, une qui tient, et tout qui part en vrille). Même si on a travaillé à quatre mains, c’est quand même plus sympa d’avoir à se soucier d’autre chose que de tenir le montant.

C’est que c’est fatigant ! Quatre montants, quatre cylindres et donc quatre vis ! Ouaouh, au moins 10 minutes de boulot pour monter tout le lit.

Ça, c’est le boulot.

Ça, c’est le repos.

Et du repos, il a fallu en prendre avant de déménager le sommier et le matelas qui étaient entreposés dans la véranda. Le sommier est un cadre en bois tapissé et le matelas est assez lourd, en fibres naturelles (marque Pirelli).

Si on a pu monter le sommier assez facilement, la manipulation du matelas a été plus problématique. La solution : une sangle pour le plier en deux et le porter « façon pirogue », c’est-à-dire au-dessus de la tête, la tête dans le creux. Pas si mal comme tactique, il est arrivé à bon port sans qu’on se fasse un lumbago chacun.

Le matelas (130×190) a pris place sur le sommier, sans linge de lit pour l’instant, on attend que la literie se débarrasse de l’humidité emmagasinée dans la véranda pendant ces quelques mois.

Et le rendu dans la chambre est super sympa avec les appliques ! On va réfléchir à une déco qui mette en valeur le lit et les accessoires, sans être trop chargée ni trop « orientale ».

+ d’actu : j’ai acheté en soldes une parure de lit qui va me donner la base de couleurs pour décorer la chambre. La housse de couette est bleu très pâle et les taies d’oreillers sont un peu plus contrastées.

 

taie-oreiller-ami.jpg

Image laredoute.fr

Elles restent proches des couleurs utilisées dans les autres pièces de l’étage, pour ne pas à avoir à mettre ou enlever ses lunettes de soleil en passant d’une chambre à l’autre.

 

Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! A bientôt !

 

Si vous appréciez ce blog, n’oubliez pas de voter pour Carrément Marteau au concours « Blog déco 2012″ de Marie Claire Maison ICI.

 

Merci !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>