Habiller la bibliothèque

Nous en étions restés aux portes de l’habillage dans le précédent post concernant la bibliothèque du salon. Les deux modules de neuf cases chacun étaient montés, et des tasseaux attendaient patiemment de recevoir un traitement pour le fond de la niche réservée à la télévision.

Rien de bien compliqué : des lattes de parquet en pin massif achetées en soldes pour moins de 20 euros fixées sur les tasseaux latéraux au moyen de vis à bois.

J’ai ensuite habillé les côtés des modules (non photographiés) selon la même méthode que celle utilisée pour la partie basse. Ensuite, il était temps de passer à l’installation des moulures. Comme les tasseaux étaient légèrement en retrait par rapport aux meubles, il a fallu insérer des cales (morceaux de MDF coupés) pour fixer les moulures.

J’ai coupé les angles à 45° pour une finition soignée. Enfin, j’ai installé deux quarts-de-ronds dans les angles, biseautés aux extrémités pour épouser la forme de la moulure.

Dernière étape, et non des moindres : l’installation d’une étagère au-dessus de la télé, pour casser un peu la hauteur de la niche. Martial voulait absolument qu’elle soit assez solide pour ne pas s’effondrer sur la télé (j’étais d’accord).

J’ai donc fait découper deux planches de MDF de 10 mm aux bonnes dimensions puis j’ai fait une armature en tasseaux, de sorte que la nouvelle étagère ait la même épaisseur que les montants des modules.

Après avoir prépercé les trous, nous avons fixé le tout dans le fond en bois de la niche de la télé et dans les parois latérales des caissons blancs avec des vis à bois.

Le résultat : un sandwich de MDF, dont j’ai ensuite camouflé la tranche avec une moulure aux bordures arrondies collée puis clouée dans le MDF.

Et voilà notre niche habillée et moulurée ! J’ai passé une couche de pâte à bois sur les trous laissés par les vis et les clous.

Et pour aller encore plus loin dans la finition, j’ai acheté chez Ikea des petits bouchons en plastique blanc qui permettent de masquer les trous qui ne sont pas utilisés pour les étagères intermédiaires.

Ce qu’il reste à faire :

- poncer la pâte à bois,

- mettre le mastic dans les interstices,

- sous-coucher et peindre les parties brutes,

- ranger les casiers,

- décorer l’étagère et la bibliothèque.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boîte très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément Marteau !