Dix petits blogs

Nouveau tour d’horizon des blogs que je lis régulièrement, en français et en anglais. J’ai rassemblé des posts montrant des petits bricolages faciles à réaliser, souvent pour préparer les fêtes de Noël, ou des réalisations remarquables, créatives ou spectaculaires.

 

Les petits emballages de la semaine sont proposés par Charlotte, du blog Baltik. Elle a confectionné des berlingots rigolos, qui permettent de présenter des petits cadeaux de manière originale. On peut bien-sûr varier les matières, utiliser du tissu ou de la feutrine, et les possibilités d’objets à emballer sont infinies.

Pendant qu’on y est, je vous conseille aussi le tuto de Charlotte pour fabriquer une pochette sympa, et là aussi, les variations sont infinies.

 

L’idée cadeau DIY de la semaine va à Kate du blog Centsational Girl, qui nous propose de fabriquer de simples torchons et de les intégrer à une boite personnalisée à offrir en toute amitié. Remarquez d’ailleurs le petit truc qu’elle donne pour coudre des coins parfaits ! A reproduire absolument.

Ce type de cadeau est vraiment tout ce que j’aime : une simple boite décorée d’un joli papier, un élément fabriqué soi-même (ce sont là des torchons, mais on peut faire des serviettes ou des sets de table) et des gourmandises choisies avec soin.

Et ça marche avec tous les thèmes ! On peut faire une boite de naissance, avec de la layette tricotée maison ou des bavoirs faits main et des produits pour bébé ; on peut faire une boite girly, avec des chouchous personnalisés et des produits de beauté ; on peut aussi faire une boite « cocooning » avec un plaid ou des chaussons personnalisés et des petites choses à déguster tranquillement au coin du feu …

 

Le coup de baguette magique de la semaine va à Benita, du blog Chez Larsson. Elle a transformé un simple dessous de plat en bois massif trouvé pour trois fois rien en brocante en un objet déco unique et ridiculement mignon.

C’est ça la créativité dans sa plus simple expression : on trouve, on détourne, on customise, un coup de papier de verre et de vernis, et c’est tout bon.

 

L’objet de saison de la semaine est le calendrier de l’Avent que Lisa, du blog Make my Lemonade a fabriqué de ses petites mimines. Il est coloré, festif mais pas mièvre.

Ce calendrier est très sympa et le tuto pour fabriquer les fleurs en 3D peut être utilisé pour bien d’autres choses que pour faire un calendrier : emballage de bonbons, de dragées, de pots pourris. Même toutes seules posées sur une étagères, ces fleurs seraient jolies.

 

Le avant/après de la semaine est sans conteste pour Dana, du blog House*Tweaking (et son mari Steve, alias « Handy Hubby »). Le conduit de cheminée était resté tel quel depuis leur emménagement il y a plus d’un an, le temps de décider quoi faire de ce pan de mur (et de réparer une fuite). Ils ont bien fait de prendre leur temps.

L’ensemble de la maison est dans un style « moderne/industriel mais chaleureux » et ce conduit de cheminée en lattes de bois posées à l’horizontale entre dans la catégorie « chaleureux ». Il reste quelques ajustements à faire (il leur a manqué UNE latte pour finir le haut du conduit) mais je leur fais confiance pour que le résultat final soit à la hauteur de ce qui a déjà été accompli (sur ce pan de mur et dans tout le reste de leur maison).

 

La pièce d’ameublement DIY de la semaine est la tête de lit proposée par Fanny dans son blog Tête d’Ange. Elle a fabriqué une tête de lit, donc, mais ce principe de construction peut servir pour le dos d’une banquette ou un panneau à accrocher au mur, comme un tableau. On peut écrire ce qu’on veut, un mot, une phrase, un poème ; on peut dessiner quelque chose (à la main si on est doué ou avec un pochoir) ou faire un collage.

C’est sympa, c’est personnalisé, c’est ça le DIY dans toute sa splendeur.

 

L’idée cadeau DIY de la semaine (bis) est proposée par Joanna, du blog A cup of Jo. Elle a fabriqué des petits livres pour enfants avec des photos qu’elle a prises elle-même lors d’activités de la quotidienne et des phrases simples écrites sur la page d’en face puis elle les a fait imprimer sur du papier cartonné relié avec une spirale.

Comme on pourrait adapter cette brillante idée de mille façons ! Avec la photo de membres de la famille, leurs prénoms et liens de parenté pour l’apprentissage de l’arbre généalogique. Avec des photos de lieux familiers, d’objets, doudous ou aliments préférés.

 

Le coup de pied au derrière de la semaine vous est présenté par John et Sherry, du blog Young House Love. Ils ont bricolé le meuble de leur salle de bain pour qu’ils ressemble plus à ce qu’ils aiment tout en faisant avec ce qu’ils ont.

Ce coup de pied est donc pour moi car le projet qu’ils ont partagé ressemble furieusement à ce que j’ai fait/j’ai encore à faire dans la cuisine chez nous.

La transformation est spectaculaire et montre bien qu’avec un peu de créativité, d’ingéniosité et quelques outils adaptés, on arrive à faire quelque chose de bien sans dépenser des fortunes et toute son huile de coude.

 

L’abre plus vrai que nature de la semaine est celui que Nicole, du blog Making it Lovely, a installé chez elle pour les fêtes de fin d’année. Ce sapin de Noël est grand, il est beau avec ses loupiotes intégrées, et il ne perdra pas ses feuilles.

Arbre naturel vs. arbre artificiel, c’est vraiment une question de goût personnel (et puis il faut avoir la place de stocker un tel arbre tout au long de l’année) mais avec des animaux à la maison, je me suis fait une raison depuis longtemps. J’en ai un qui fait 1,50m de haut et que je garde au grenier quand je ne m’en sers pas. C’est vrai qu’avec notre grande maison, on pourrait en avoir un plus imposant et je pense que je prendrai quelque chose avec des lumières intégrées pour notre prochain arbre de Noël.

 

L’arbre de Noël version scandinave de la semaine est celui que nous propose Pauline de Moody’s Home. Ce sont des photos d’inspiration mais quelle inspiration ! Et je pense qu’avec une scie sauteuse pour couper les lattes en biais, quelques clous et de la patine blanche, ce sapin 100% récup’ et totalement bio est tout-à-fait réalisable chez soi en moins de temps qu’il ne faut pour le dire …

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

 

Dans ma besace

Ça faisait longtemps, tiens : un bon petit « Dans ma besace » pour s’en mettre plein les mirettes. J’ai regroupé sur la table de la salle à manger tous les objets que j’ai dénichés ces derniers mois au fil des brocantes et autres vide-greniers que j’ai fréquentés (sans compter ce que j’ai acheté pour le gîte, comme les lampes ou les cadres).

Au premier coup d’oeil, on voit déjà une certaine cohérence dans les couleurs et les matériaux : du bois, du métal chromé, du verre, du noir et du gris. J’ai choisi tous ces objets avec deux endroits en tête : la vitrine de la cuisine et la future bibliothèque du salon. Mais d’autres finiront dans le meuble-bar, compte-tenu de leur usage (l’apéro, ha ha !).

Je commence donc par mon objet préféré : ce plat en bois massif creusé de quatre compartiments. Il fait 25 cm de côté et je l’ai trouvé au magasin brocante de saint-Eloy-les Mines (tout comme les objets chromés, le plateau et le vase).

Il peut facilement servir à présenter les biscuits apéro, des légumes croquants à tremper, des mezze, des tapas … les possibilités sont immenses. A 3 euros, c’est la pièce la plus chère de cette sélection (à égalité avec la pièce suivante, quelle dépensière !).

Ce plat en bois ira se ranger dans le meuble-bar que j’ai récupéré de chez mes grands-parents paternels via ma tata Marie-Claude. Je le montrerai quand tout sera organisé dedans (placard, tiroir et bar) et dessus (j’ai commencé mais je n’ai pas terminé).

Deuxième pièce de choc, ce présentoir chromé qui fait une trentaine de centimètres de haut et 25 cm de diamètre. Dès que je l’ai vu, je l’ai imaginé dans la vitrine de la cuisine, d’où je le sortirais pour présenter des cupcakes, des muffins ou des mignardises.

Il est totalement futile et donc parfaitement indipensable. Et je vous rappelle qu’il m’a coûté la somme rondelette de 3 euros. Rien à discuter. Point final.

On continue dans l’ambiance chromée, avec ce plat (1,50€) et cette paire de mugs (1€ les deux), dénichés eux aussi à Saint-Eloy. Les mugs sont top, en parfait état et ils ont une coque doublée, pour garder la boisson au chaud j’imagine. En revanche, il faut faire bien attention à ne pas les mettre au micro-ondes, avec la force de l’habitude …

Le plat est en moins bon état mais je vais mettre un point d’honneur à trouver une méthode écolo pour lui redonner tout son lustre d’antan. Il ira lui aussi rejoindre ses compères chromés dans la vitrine de la cuisine.

J’avais déjà montré ce pichet et cette fiole dans un hebdorama il y a quelques semaines. Je les ai achetés dans un vide-maison à Pouzol, pour 3 euros les deux pièces. Le pichet fait 15 cm de haut et il est signé Saint-Clément. J’adore son discret décor de branches et d’oiseaux et sa teinte grise (qui ressemble à la peinture dans notre chambre).

La fiole est beaucoup plus rudimentaire et j’adore son côté brut à côté de la finesse et de l’élégance du pichet. Je ne sais pas encore où je mettrai ces deux compères, ni si je les garderai ensemble d’ailleurs, mais ils auront une place de choix.

Que dire de ce plateau, un peu abîmé et cabossé ? Il est dans son jus et il me plaît. Et il a coûté 50 centimes, ce qui est deux fois moins cher qu’une baguette de pain.

Dernière pièce achetée à la brocante de Saint-Eloy, ce vase de 23 cm de haut. J’aime sa forme élancée et légèrement « laboratoire », la finesse du verre et son aspect bosselé. Il ira rejoindre les autres vases de la maison dans la vitrine de la cuisine, en espérant le sortir souvent pour profiter d’une fleur ou deux dans la maison.

Ces pots en plastique ont été achetés chez Casa, quand le magasin de Clermont liquidait avant fermeture cet été. J’ai dû les payer 1 euro les trois. Ils sont souples, ils sont noirs et sobres, ils serviront toujours à quelque chose dans la maison.

Toujours chez Casa, j’ai trouvé ces touillettes à cocktail/cuillères à glace/cuillères à smoothies pour 30 centimes le paquet ou à peu près. Du coup, j’ai aussi pris ces petites étoiles/fleurs en pierre brute qui servent à lester une nappe en été. Ça devait être dans les 70 centimes le paquet. C’est allé directement dans le meuble-bar attendre de meilleurs jours pour profiter d’un apéro ou d’un repas sur la terrasse.

Et voilà le travail ! Tous ces objets achetés pour environ 17 euros sur une période s’étalant de cet été à il y a quinze jours. A moi maintenant de faire en sorte que la vitrine, le meuble-bar et la bibliothèque les accueillent le plus vite possible. Et qu’on s’en serve !

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! 

 

hebdorama #55

LUNDI 18.NOVEMBRE.2013 – Guérande, la reine des câlins. On les fait assises par terre sur le tapis pour ne pas qu’elle prenne l’habitude de monter sur le canapé.

 

MARDI 19.NOVEMBRE.2013 – Après 4 jours passés à m’occuper de Matylda (9 mois), je suis hyper au point sur ces trois puzzles. J’ai un faible pour celui des fonds marins.

 

MERCREDI 20.NOVEMBRE.2013 – Je sais, je suis obsédée par cette orchidée. Mais regardez ! Il y a de nouveaux bourgeons sur les hampes !

 

JEUDI 21.NOVEMBRE.2013 – Il a un peu neigé sur Pouzol.

 

VENDREDI 22.NOVEMBRE.2013 – Guéraaaannnnnde ! Il t’a fait quoi, Schubert ? Hein ? Et la jolie corbeille à papiers en osier tressé, elle t’a fait quoi ? Hein ?

 

SAMEDI 23.NOVEMBRE.2013 – Le microbe est passé par moi. Rien de tel qu’un bon bouillon de légumes maison pour panser son estomac et se réhydrater en douceur.

 

DIMANCHE 24.NOVEMBRE.2013 – Neige le jeudi, dégoulinade le dimanche. Tout a fondu dans la nuit ou presque, laissant une atmosphère saturée d’humidité.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! 

 

En vert et contre tout

Après la chambre verte mardi et la chambre taupe hier, place aujourd’hui à la dernière chambre du gîte : la chambre anis (qui constitue avec la chambre taupe la suite Eugénie au 1e étage du meublé).

Pour rester cohérente avec le reste du gîte, j’ai utilisé les mêmes couleurs de base (blanc, ivoire, gris clair, noir et bois clair) auxquelles j’ai associé une couleur vibrante pour la tête de lit : le vert anis. C’est le vert des housses de couettes qui a donné le ton, et j’ai la chance que la teinte du nuancier se soit matérialisée pile poil dans la réalité.

Pour la déco de la tête de lit, j’ai accroché deux cadres achetés 5 euros pièce dans un magasin de surplus. Ils sont jolis, se marient bien avec le look général de la pièce et ils ont une texture très intéressante (comme du velours floqué).

Dans cette chambre, j’ai choisi de disposer les lits en configuration lits simples (2 matelas+sommiers de 80×200) mais si le besoin s’en faisait sentir, il serait très facile de coller les deux lits et d’en faire un grand de 160×200. Les commodes de chevet seraient alors de part et d’autre du couchage pour accommoder le rangement des hôtes. Les lampes sont des pieds que j’ai achetés en brocante associés à des abat-jours Ikea.

Les rangements ne se feront pas uniquement dans les commodes. J’ai aussi choisi un portant en bambou La Redoute et des cintres Ikea pour que les hôtes puissent pendre des affaires et poser leur sac et/ou leurs chaussures sur l’étagère basse.

Et voici quelques clichés supplémentaires pour le déjà très acclamé avant/après.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !