hebdorama #45

LUNDI 09.SEPTEMBRE.2013 – Voici Laurel à gauche (un poirier variété Beurré Hardy) et Beethoven à droite (un pommier). Humour martial.

 

MARDI 10.SEPTEMBRE.2013 – Restauration d’un porte habits pour le gîte. C’est bien, c’est utile et ça fait pas mal au coude.

 

MERCREDI 11.SEPTEMBRE.2013 – Atelier peinture de cadres pour la déco de la chambre du bas du gîte. C’est bien, c’est utile et ça fait pas mal au coude.

 

JEUDI 12.SEPTEMBRE.2013 – Il n’y a qu’à Saint-Eloy-les-Mines qu’on peut voir ça … ben quoi ? Quand il manque une bricole, on se gare et on va faire les courses !

 

VENDREDI 13.SEPTEMBRE.2013 – J’ai doublé ma production de tomates !

 

SAMEDI 14.SEPTEMBRE.2013 – Pendant que je couds, Gyptis garde mes affaires (c’est la housse de la machine à coudre).

 

DIMANCHE.15.SEPTEMBRE.2013 – Non, je ne jette pas des chamallows dans le jardin. Ces champignons ont poussé à la faveur des trombes d’eau tombées ces derniers jours.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !


Visions d’extérieurs

*Les Editions Marie-Claire/Massin m’ont fourni gracieusement les titres présentés dans cet article. Les opinions et le choix des photos sont cependant de mon entière responsabilité.

*::*::*::*::*::*::*::*

Les abords de la terrasse du gîte ressemblent à ça à l’heure actuelle. J’ai fait un muret en pierres sèches et Martial a débroussaillé et nettoyé le long du mur et dans le coin de l’appentis. C’est propre mais ça manque de charme et de finitions.

Vous vous souvenez sans doute que l’an dernier, j’ai participé à un concours de blog organisé par Marie Claire Maison. Je n’avais pas fait partie des finalistes (je pense que mon blog est trop centré sur le bricolage et pas tellement sur la décoration – pour l’instant en tout cas !) mais mon petit coin de la blogosphère a néanmoins tapé dans l’oeil des éditions Marie Claire/Massin, qui m’a proposé de m’offrir des livres, pour me servir de base de travail à des futurs projets.

J’ai accepté avec plaisir ! D’abord parce que j’adore les livres, je commence à en avoir une bonne trentaine autour des thèmes des loisirs créatifs, du bricolage et de la déco, et parce qu’au vu de leur catalogue, je pensais pouvoir m’inspirer largement de certains de leurs titres compte tenu des projets immédiats que j’avais à mettre sur pied.

Dont la terrasse du gîte, bien évidemment (j’ai aussi demandé des livres sur les cuisines, pour la phase de finition de la cuisine de la maison, mais ça viendra plus tard, il nous faut finir le gîte d’abord).

J’ai sélectionné trois titres, en gardant en tête les travaux qu’il y avait à faire : aménager la terrasse et les abords du gîte, et propulser notre jardin dans une nouvelle dimension, car les futurs hôtes auront une vue privilégiée sur notre terrain.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces deux volumes de la collection L’Expertise Maison&Travaux compilent de nombreux projets parus dans le magazine, avec des planches explicatives pour mener des chantiers de A à Z. J’ai retenu l’idée de faire une terrasse en bois devant le gîte, une idée qui trotte dans un coin de ma tête depuis le début du chantier mais que je n’ai pas encore mise en oeuvre faute de budget.

Avec ces fiches techniques, je me sens plus à l’aise pour envisager ce projet en auto-construction, surtout que les magasins de bricolage proposent maintenant des solutions pratiques pour construire soi-même des terrasses en bois (plots en PVC et clips auto-fixants). J’espère pouvoir faire cette terrasse l’an prochain devant le gîte.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces ouvrages regorgent aussi de photos qui laissent entrevoir toutes les possibilités d’aménagement pour les extérieurs. J’ai particulièrement aimé cette ambiance pelouse + vieilles traverses en bois + bambous et buis, qui donne un cachet anglo-asiatique tout-à-fait intéressant. Je me vois bien organiser une ambiance comme celle-là dans un endroit ou un autre de notre jardin …

Et que dire de cette allée en vieux pavés qui longe un parterre fleuri luxuriant devant un cabanon recouvert de petites ardoises ? On pourrait croire qu’ils ont photographié mes rêves les plus fous …

C’est d’ailleurs ce qui caractérise le titre Jardins à vivre, dans la collection Le secret des belles maison Art&Décoration. Avide lectrice de magazines de déco, j’ai reconnu quelques photos de reportage que j’avais déjà lus ici et là mais c’est plaisant de les avoir regroupés dans un seul volume, et rangés par thèmes.

Au fil des pages, j’ai relevé des idées pour la terrasse du gîte : j’adore cette ambiance en bois patiné, avec un banc intégré adossé à une jardinière assortie. C’est pour ça que j’ai fait un muret en pierres sèches, pour qu’il puisse être déposé facilement et remplacé par une construction de ce type, très bien intégrée dans son environnement.

Un mur végétalisé, un autre de mes rêves pour notre jardin. J’en imagine un justement sur le mur mitoyen du gîte (là où le crépi se casse la figure sur le mur de la première photo).

Nous avons le projet de planter un potager et un verger et je les imagine facilement cachés derrière une haie un peu floue, uniquement accessible via un portillon comme celui-là … mignon et discret avec sa patine blanc grisé.


N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

 

Les avions d’Adam

Un p’tit post en passant, en attendant que je reprenne le service actif après mon infiltration au coude de la semaine dernière. Je ménage mon articulation et je commence des séances de kiné demain, en espérant pouvoir revenir aux affaires sérieuses bientôt.

J’avais mis cette activité sur pied pour mon filleul Adam quand il était en vacances à la maison en juillet dernier. Je l’avais repérée sur le blog Baltik et devant l’enthousiasme d’Adam quand on a lu l’article ensemble, on s’est tout de suite mis à l’ouvrage.

Pour cette activité, il faut :

- du fil de fer,

- une pince coupante et une autre pour tordre le fil,

- du papier journal, de la colle, de la gouache.

Je ne vais pas paraphraser l’article de Charlotte, qui a bien mené son affaire pour la réalisation de ses avions en papier et fil de fer. De notre côté, on s’est partagé la tâche avec Adam, en faisant 2 avions chacun (Adam a en fait fait un avion et un hélicoptère), en façonnant les formes avec la pince et en tortillonnant les brins entre eux pour avoir des engins volants à peu près identifiés.

On a ensuite déchiré de longues bandes de papier journal que l’on a collées sur les armatures en fil de fer avec de la colle à loisirs créatifs. De son côté, Charlotte a utilisé de la colle maison, mais on pourrait aussi utiliser de la colle à papier peint ou du Décopatch.

On a laissé sécher une nuit puis on s’est attaqués à la déco, avec de la gouache toute simple. C’est Adam qui a oeuvré en directeur artistique, en déterminant les décors de chaque avion et en réalisant la plupart des peintures.

Et voilà, de quoi occuper des enfants pour deux séances de bricolage (il faut bien laisser sécher la colle pour que la peinture adhère ensuite). On pourrait aussi utiliser du papier de soie de couleur et économiser une séance de peinture, ou entortiller de la laine ou du raphia autour des armatures, qui pourraient être des fleurs, des bateaux, des animaux …

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! 


hebdorama #44

LUNDI 02.SEPTEMBRE.2013 – Ça n’est pas un attentat mais vous allez subir les assauts de ma bombe de peinture, les filles !

 

MARDI 03.SEPTEMBRE.2013 – Deux lauriers vont faire leur apparition près du muret de la terrasse devant le gîte. On a aussi acheté un pommier et un poirier à planter cet automne.

 

MERCREDI 04.SEPTEMBRE.2013 – Le raccord de faïence dans la salle de bain à l’étage du gîte a enfin été fait. Je peux finir la peinture d’accent qui reste.

 

JEUDI 05.SEPTEMBRE.2013 – Quelques heures avant de subir une infiltration au coude, j’ai passé la 1e couche de la peinture d’accent (Bleu glacier satiné, Dulux Valentine).

 

VENDREDI 06.SEPTEMBRE.2013 – Hé les copines ! Vous aussi vous allez passer par les armes, enfin, par la bombe de peinture !

 

SAMEDI 07.SEPTEMBRE.2013 - Ah tiens ? De l’eau qui tombe du ciel ? Ça faisait longtemps, j’avais oublié qu’il fallait mettre les choses à l’abri.

 

DIMANCHE.08.SEPTEMBRE.2013 – Et hop ! Une bibliothèque dénichée sur Le Bon Coin et destinée à meubler la mezzanine du gîte.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !