hebdorama #21

LUNDI 25.MARS.2013 – Après avoir photographié la chape, la lumière du soir sur la façade de la grange était superbe. Et la bétonnière était partie.

 

MARDI 26.MARS.2013 – Gyptis prend très au sérieux son entraînement pour la prochaine saison de « Splash, le grand plongeon ».

 

MERCREDI 27.MARS.2013 – Une façade de meuble, du MDF, un crayon et un mètre. Je m’engage dans la customisation du meuble qui ira à gauche de l’évier.

 

JEUDI 28.MARS.2013 – L’enduit a été fait dans la salle de bain du bas dans le gîte. La surface qui sera recouverte de faïence a été laissée brute pour une meilleure accroche.

 

VENDREDI 29.MARS.2013 – C’est beau quand ça prend forme.

 

SAMEDI 30.MARS.2013 – Etabli improvisé pour peindre les étagères du meuble à épicerie (celui qui est dans l’angle entre la buanderie et l’évier).

 

DIMANCHE 31.MARS.2013 – Oups ! Le portant qui me suivait fidèlement depuis une dizaine d’années a finalement renoncé. Faut vraiment trouver une solution maintenant.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! 

 

Et la chape apparut

La chape en liège du grand gîte vient d’être terminée, et ce, après avoir été commencée il y a plus de 30 jours (le jour le plus froid de l’année). Ce jour-là, les gars de la chape ont dû déclarer forfait au bout d’une demi-journée car il faisait -4°C dans la grange.

Ils avaient commencé par recouvrir la dalle d’une couche de liège brut en plaques de 3 cm d’épaisseur collées directement sur le béton.

Ensuite, les gars ont fait une chaîne humaine : un premier faisait le mélange dehors dans la bétonnière (un mélange à base de chaux, de liège en granulés, entre autres), un autre le convoyait avec une brouette vers le troisième qui tirait la dalle à la main.

Le jour où il faisait froid, les gars ont fait la chape dans la chambre et la salle d’eau du rez-de-chaussée (car ce volume pouvait être chauffé avec une radiateur d’appoint). Une fois finie, la chape dans la chambre donnait ça (les plaques marron clair sont de l’isolant qui a été fixé sous les rampants dans le faux-plafond du premier étage) :

On peut voir au seuil de la porte la « couture » entre la chape sèche (gris clair) de la chambre et la chape fraîche (gris foncé) dans le salon. Regardez comme c’est plat …

Le pourtour de la chape est protégé par une mousse bleue appelée « bande de relevé » et destinée à assurer à l’ensemble un espace de dilatation suffisant (pour les curieux, enjoy).

Comme la chape fait environ 5 cm d’épaisseur, elle a aussi englouti la petite marche qui était au pied de la baie fixe du fond de la pièce.

Idem au pied de la grande baie vitrée. Tout est bien au même niveau maintenant.

Il faut maintenant que ça sèche. Les plaquistes devraient revenir rapidement finir les bandes et faire les peintures mais ils protègeront la chape avec des planches épaisses pour ne pas que leurs échelles laissent de traces.

Petit bonus : les gars de la chape ont aussi rebouché le trou qui était à l’entrée de la grange. Je ne sais pas si c’était prévu mais ça facilite grandement les déplacements.

 

Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! A bientôt !

 

Si vous appréciez ce blog, n’oubliez pas de voter pour Carrément Marteau au concours « Blog déco 2012″ de Marie Claire Maison ICI.

 

Merci !

hebdorama #20

LUNDI 18.MARS.2013 – Le printemps arrive officiellement cette semaine. Normal donc que les narcisses pointent le bout de leur nez dans la pelouse devant la terrasse.

 

MARDI 19.MARS.2013 - Le placo avance à toute allure dans le gîte. Les plaquistes ont mis les bouchées doubles pour finir le haut et bien avancer les bandes.

 

MERCREDI 20.MARS.2013 – Mes achats du jour. J’ai pas intérêt à mélanger les pots.

 

JEUDI 21.MARS.2013 – Dernier sac de mortier colle fini et carrelage de la cuisine terminé ! J’ai dû racler les bords de la bassine pour coller le dernier carreau. Pas de gaspi !

 

VENDREDI 22.MARS.2013 – Les plaquistes ont fait du super boulot. Ce mur est prêt à être peint : il sera ivoire, comme partout dans le gîte, avec quelques coquetteries ici et là.

 

SAMEDI 23.MARS.2013 – J’ai – enfin – terminé de classer les pages découpées dans mes anciens magazines de déco. C’est l’ancêtre de Pinterest mais ça marche aussi bien.

 

DIMANCHE 24.MARS.2013 – Du coca sur la table de nuit, mince recours en cas de migraine. La caféine est sensée atténuer les maux de tête. Un peu.

 

Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! A bientôt !

 

Si vous appréciez ce blog, n’oubliez pas de voter pour Carrément Marteau au concours « Blog déco 2012″ de Marie Claire Maison ICI.

 

Merci !

Finito

C’est le message laconique qui accompagnait le MMS que j’ai envoyé à Martial avec la photo de la délivrance : j’ai fini le carrelage dans la cuisine !

Car ce matin, ce coin ressemblait encore à ça …

… et en tournant vers la droite, ça ressemblait à ça …

J’ai donc préparé mes découpes pour la partie le long du mur sous le radiateur. Après avoir échoué avec la carreleuse électrique (je pense qu’il faut changer la lame), j’ai dégainé la meuleuse, équipée d’une lame à carrelage. Je me suis installée dehors pour la découpe, car ça fait beaucoup de poussière. Casque, gants et masque obligatoires !

Un sac de 25 kg de mortier colle, mes croisillons et c’était parti ! J’ai collé les carreaux entiers ou découpés sans laisser de trou, pour ne pas à avoir à revenir en arrière et donc marcher sur un carreau qui ne serait pas encore bien scellé.

Pour le seuil, j’avais préparé une baguette identique à celle qui est installée entre le hall d’entrée et le salon. Je l’avais vernie et j’avais percé des trous pour insérer des vis à tête ronde (comme sur l’autre baguette).

J’ai donc collé la baguette avec le mortier du carrelage et j’ai coupé les carreaux de telle sorte à ce qu’ils soient bien alignés sur la baguette.

Et voilà le travail, et surtout, une bonne chose de faite ! Il faut encore finir les joints, et ça s’annonce encore bien fastidieux …

 

Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau ! A bientôt !

 

Si vous appréciez ce blog, n’oubliez pas de voter pour Carrément Marteau au concours « Blog déco 2012″ de Marie Claire Maison ICI.

 

Merci !