hebdorama #90

LUNDI 14.JUILLET.2014 – Guérande. Tranquille.

 

MARDI 15.JUILLET.2014 – Les rosiers donnés par Brigitte ont bien pris dans leur nouvelle plate-bande.

 

MERCREDI 16.JUILLET.2014 – Guérande. Trop belle.

 

JEUDI 17.JUILLET.2014 – Les mûres ont envahi le jardin, les confitures et autres gelées s’annoncent au top. Voire de grandes poignées dégustées directement sur la ronce …

 

VENDREDI 18.JUILLET.2014 – Projet « vestiaire » pour le gîte.

 

SAMEDI 19.JUILLET.2014 – Après la chaleur, les orages. Et les limaces.

 

DIMANCHE 20.JUILLET.2014 – Gaspacho maison encore en pièces détachées.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

 

hebdorama #89

LUNDI 07.JUILLET.2014 – Ce fronton d’armoire était sous l’escalier. Nous lui réservons un sort digne de ce nom, il suffit juste de trouver lequel …

 

MARDI 08.JUILLET.2014 – J’ai retrouvé la clé qui ouvre la deuxième porte du grenier ! En cherchant autre chose, il va sans dire …

 

MERCREDI 09.JUILLET.2014 – Première récolte issu du potager.

 

JEUDI 10.JUILLET.2014 – Le gîte affiche quasiment complet. La buanderie aussi. Et il y a de l’écho dans la lingerie …

 

VENDREDI 11.JUILLET.2014 – L’ancienne imprimante avait eu un coup de foudre dimanche, celle-ci est venue rejoindre le bureau et a déjà produit son lot de documents.

 

SAMEDI 12.JUILLET.2014 – J’ai choisi de proposer des produits locaux et des recettes régionales en table d’hôtes. Cela concerne également le vin, alors on en teste beaucoup.

 

DIMANCHE 13.JUILLET.2014 – Dimanche pluvieux, mais dimanche de lessive, alors je trouve des solutions créatives pour faire sécher les housses de couette.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

 

hebdorama #88

LUNDI 30.JUIN.2014 – Intervention radicale sur l’essaim d’abeilles dans la cheminée.

 

MARDI 01.JUILLET.2014 – Réparation d’une grosse fuite dans la colonne d’eau. On en a profité pour faire changer la cuvette des toilettes par le plombier. Faut refaire la peinture …

 

MERCREDI 02.JUILLET.2014 – Voilà 13 euros bien dépensés !

 

JEUDI 03.JUILLET.2014 – Mission de rédactrice au Puy-en-Velay. Et oui, j’en ai profité pour acheter des lentilles et de la verveine, spécialités locales.

 

VENDREDI 04.JUILLET.2014 – Jolie photo d’Halloween …

 

SAMEDI 05.JUILLET.2014 – Opération ponçage du coffre en bois.

 

DIMANCHE 06.JUILLET.2014 – Guérande fait sa peuchère. Elle n’aime pas trop l’orage.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !

 

Une soupe d’orties

Dans mon dernier hebdorama, j’ai mentionné avoir fait de la soupe d’orties pour un dîner d’hôtes. Et puisque j’ai reçu des messages m’en demandant la recette, je m’exécute avec plaisir, tant cette soupe est facile à faire et délicieuse à déguster. En plus, j’en ai plein le jardin, donc la matière première est facile à trouver.

Il y a de nombreuses recettes à base d’orties dans la gastronomie auvergnate, soupe donc, mais aussi sauces, tartes, et même confitures. J’ai suivi une recette prise dans un petit recueil de recettes auvergnates.

Cet ouvrage regorge d’idées toutes plus savoureuses les unes que les autres.

Je m’emploie en ce moment à essayer toutes les recettes de ce livre et à la adapter à mes goûts, à mes ressources et, bien sûr, à mes hôtes si besoin.

Pour la soupe d’orties, il vous faut (6 personnes) :

- 600 g de pommes de terre

- 3 poireaux

- 1 oignon

- une grosse noix de beurre

- une dizaine de têtes d’ortie

- 2 litres de bouillon de volaille

- de la crème fraîche liquide

- une tranche de pancetta (ou de poitrine roulée) par personne

- sel et poivre.

 

1. Nettoyez les feuilles d’ortie et les poireaux. Emincez l’oignon et les blancs de poireau.

2. Faites suer doucement l’oignon et les poireaux dans une cocotte avec la noix de beurre. Epluchez et détailler les pommes de terre en morceau, mettez-les avec les légumes dans la cocotte.

3. Versez le bouillon de volaille, ajoutez les orties, salez et poivrez et laissez cuire 30 minutes environ.

4. Une fois cuite, mixez la soupe puis ajoutez la crème liquide. Rectifiez l’assaisonnement.

5. Faites griller la pancetta (ou la poitrine roulée) et posez-en une tranche sur chaque assiette de soupe. Vous pouvez également servir ce potage avec de fines tranches de pain de campagne grillées.

6. Dégustez.

La texture liquide de ce potage peut surprendre au début mais c’est tellement délicieux ! Et le croustillant de la pancetta produit un contraste très intéressant avec la douceur de la soupe. Attention néanmoins à prendre en compte cet élément de la recette au moment d’ajuster l’assaisonnement, parce que la pancetta a tendance à être salée.

J’ai aussi eu l’occasion de proposer cette soupe dans sa version épurée, sans laitage ni viande, c’est-à-dire sans beurre, ni crème, ni bouillon, ni pancetta. C’était très bon aussi, quoiqu’un peu moins raffiné.

Et comme la fière petite-fille de mon Papoune (mon grand-père paternel) que je suis, j’en ai même mangé froid au déjeuner, et ça n’était pas mal du tout. Avec quelques pignons de pin grillés sur le dessus, ça aurait été top. A explorer …

Bon appétit !

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ils sont validés manuellement mais je consulte la boite très régulièrement. Pour recevoir une notification dès qu’un nouvel article est publié, rejoignez-nous sur Facebook … et cliquez sur « J’aime » sur la page Carrément marteau !